L'Eglise catholique dénonce une "dictature" au Venezuela

L'Eglise catholique dénonce une

Des manifestants anti-Maduro marchent vers le siège de l'Eglise catholique à Caracas, le 22 avril 2017

A lire aussi

AFP, publié le vendredi 07 juillet 2017 à 20h23

L'Eglise catholique vénézuélienne a accusé vendredi le gouvernement du président socialiste Nicolas Maduro d'être une "dictature" qui sera renforcée avec l'élection le 30 juillet d'une Assemblée constituante.

"Il ne s'agit plus d'un conflit idéologique entre la droite et la gauche", mais d'"une lutte entre un gouvernement devenu une dictature et tout un peuple qui réclame la liberté", a déclaré devant la presse monseigneur Diego Padron, président de la Conférence épiscopale vénézuélienne.

Le pays sud-américain est déchiré par sa pire crise politique et économique depuis des décennies et depuis trois mois, les opposants au président Maduro manifestent presque chaque jour pour exiger son départ. Les violences autour de ces rassemblements ont fait 91 morts jusqu'à présent.

"Cette assemblée prévue pour fin juillet sera imposée par la force et le résultat sera l'inscription dans la Constitution d'une dictature militaire, socialiste, marxiste et communiste", a mis en garde vendredi monseigneur Padron, qui s'exprimait à l'ouverture de l'assemblée annuelle des évêques vénézuéliens.

Pour l'Eglise, dont les relations avec le gouvernement socialiste sont régulièrement tendues, la Constituante permettra "au gouvernement actuel de rester au pouvoir pour une durée illimitée et d'annuler tous les pouvoirs publics comme l'Assemblée nationale", unique institution contrôlée par l'opposition de centre droit.

Le président de la Conférence épiscopale a autorisé que tous les locaux appartenant à l'Eglise, à l'exception des lieux de culte, soient utilisés par l'opposition au moment du référendum qu'elle souhaite organiser, le 16 juillet, sur le projet de Constituante.

Souvent critiquée par le président Maduro pour ses prises de position jugées trop proches de l'opposition, l'Eglise avait joué les médiatrices lors d'une tentative de dialogue entre les deux camps fin 2016, qui avait échoué.

 
26 commentaires - L'Eglise catholique dénonce une "dictature" au Venezuela
  • l'église catholique aura-t-elle la même position en France dans quelques temps ???

  • Maduro est légitime, n'en déplaise aux commentateurs de salon.....

  • Peut-être que l'église pourrait "dénoncer" ses propres démons, les prêtres pédophiles par exemple ... et après se mêler de choses politiques ?

  • La situation au Vénézuéla , Facile d'accuser la chute des prix du pétrole ! Mais dans les années 1960,Mais dans les années 1960, quand les prix du pétrole étaient très bas, avant la crise de1973, le Vénézuéla diversifiait son activité économique, tant industrielle qu'agricole et n'a jamais été aussi prospère, en tête de tous les pays sud-américains. La misère actuelle n'est pas due au pétrole mais au socialisme, comme partout dans le monde. Je me contenterai de citer Madagascar ! Podhivana

  • les catho parlent dictature alors qu'ils ont soutenu toutes les dictatures d ' amérique latine et les dictatures fascistes durant le xx ième siècle et aidé les nazi à se reconvertir aux amériques.
    Et encore aujourd'hui grâce à la cia dont on sait que ce sont de grands démocrates et des respectueux de la liberté individuelle! Maduro dictateur alors c'est un faible car il n'a pas la cia avec lui! c'est oublier toutes les tentatives de coups d'état depuis l'élection de Chavez justement par la cia!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]