Jean Ping : «La chute est proche, Ali Bongo va partir, j'en fais le pari»

Jean Ping : «La chute est proche, Ali Bongo va partir, j'en fais le pari»

Jean Ping, lundi à Paris

A lire aussi

Libération, publié le mardi 18 juillet 2017 à 11h12

Dans le patio déserté d'un hôtel parisien, Jean Ping affiche un calme olympien ce lundi matin. «Je vais aussi bien que possible», ironise-t-il d'emblée. Il est vrai qu'à Paris, le leader de l'opposition gabonaise est en terrain conquis : la diaspora de ce petit pays d'Afrique centrale manifeste en sa faveur tous les samedis sur l'esplanade du Trocadéro et poursuit de sa colère tout officiel qui ose s'afficher en public dans la capitale française.

«Bloquée»

Des «happenings» qui ont commencé il y a près d'un an : depuis ce 27 août où l'élection présidentielle a, officiellement, reconduit au pouvoir Ali Bongo, héritier d'une dynastie qui dirige le pays depuis cinquante ans. Un scrutin contesté de tous côtés, aussi bien par l'UE que, plus récemment, par l'…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Jean Ping : «La chute est proche, Ali Bongo va partir, j'en fais le pari»
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]