Israël: un projet de loi vise à compliquer le partage de Jérusalem

Israël: un projet de loi vise à compliquer le partage de Jérusalem

Le chef de file du parti nationaliste religieux Foyer juif Naftali Bennett, le 8 janvier 2017 à Jérusalem

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 16 juillet 2017 à 16h20

Des ministres israéliens ont donné dimanche leur feu vert préliminaire à un projet de loi visant à compliquer le passage sous souveraineté palestinienne de certaines zones de Jérusalem dans le cadre d'un futur accord de paix.

Le projet de loi, à l'initiative d'une députée du parti nationaliste religieux Foyer juif, prévoit que toute cession d'une partie de ce qu'Israël considère comme faisant partie de la municipalité de Jérusalem, nécessitera un vote à la majorité des deux-tiers des députés de la Knesset, le Parlement israélien.

Les ministres membres de la commission ministérielle des lois ont approuvé le projet de loi, étape préliminaire à une série de discussions et de votes au Parlement.

"Le projet de loi sur Jérusalem unifié dont nous sommes à l'origine vient juste de passer à l'unanimité ," a écrit Naftali Bennett, le chef de file du Foyer juif, sur sa page Facebook.

Israël a occupé Jérusalem-Est et la Cisjordanie à l'issue de la guerre de 1967. Il a ensuite annexé Jérusalem-Est, une annexion qui n'a jamais été reconnue par la communauté internationale.

L'Etat hébreu considère l'ensemble de Jérusalem comme sa capitale unifiée tandis que les Palestiniens veulent faire de Jérusalem-Est la capitale de l'Etat auquel ils aspirent.

La question de Jérusalem est un des problèmes les plus épineux du conflit israélo-palestinien.

L'actuelle coalition gouvernementale du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu est considérée comme la plus à droite de l'histoire d'Israël. Elle comprend des ministres de premier plan ouvertement opposés à une solution à deux Etats.

jjm-dms/cmk

 
7 commentaires - Israël: un projet de loi vise à compliquer le partage de Jérusalem
  • Décidément rien ne les arrêtera! Que pense Macron de cette situation, nous voudrions l'entendre.

  • Le problème se pose en termes très simples : à partir de 1000 avant Jésus Christ, Jérusalem fut la capitale de l'état d'Israel , et ça a duré pendant un demi millénaire . Par contre un état palestinien avec Jérusalem comme capitale , ça n'a jamais existé.

    cette une guerre fratricide , avec des religion qui ont le même dieu , mais je doit reconnaître que depuis quelques-temps , nos amis Israélien ont des positions assez perverses

    Et 2000 ans avant JC? Vous ne serez jamais en paix avec de tels raisonnements.

    A jtt: en 2000 avant Jésus Christ , ce territoire était habité par des Cananéens , des Heviens , puis il a été envahi et conquis par des elamites ; les Hittites et l'Egypte s'y dont battus …il a été par la suite envahi par les Assyriens , puis les Babylonniens , puis les Perses , puis les Macedoniens , puis les Grecs , puis les Romains , puis les Parthes , puis les Arabes , puis les Croisés francs , puis les Turcs , puis les Britannisues …avant d'etre rendu en 1948 à Israel par la communauté internationnale. Tous les peuples ou nations cités plus haut ont ét" soit des envahissrurs , soit ils n'existent plus .
    Les seuls qui y ont eu un état national penfant un demi millénaire et une habitation permanente (magré les persecutions et les deportations )sont les Juifs .

    Jacques , si vous lisez la Bible et le Coran , ce que j'ai fait , vous verrez qu'en fait il ne s'agit pas du même Dieu .

  • Un nouveau crime colonial se prépare.

  • et le pape
    que veut-il pour JERUSALEM

  • pourquoi faire simple , quand on sait faire compliqué !!!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]