Israël fait avancer des projets de colonisation

Chargement en cours
 Evolution des frontières d\

Evolution des frontières d'Israël depuis 1947 à 2017

1/2
© AFP, Jochen GEBAUER, AFP
A lire aussi

AFP, publié le vendredi 09 juin 2017 à 15h04

Israël a décidé de faire avancer des projets de colonisation en Cisjordanie occupée, plus de 3.000 nouveaux logements ayant reçu une approbation intermédiaire en deux jours, en plein anniversaire de la guerre des Six Jours.

La guerre israélo-arabe de juin 1967 marque le début de l'occupation et de la colonisation des Territoires palestiniens par l'Etat hébreu.

Mardi, une commission relevant du ministère israélien de la Défense a donné son feu vert intermédiaire à des plans de construction de 1.500 logements de colonisation, à différents stades d'instruction des dossiers.

Les projets de construction de colonies franchissent une succession d'étapes procédurales avant une approbation finale et la mise en chantier.

La même commission a donné mercredi son approbation intermédiaire à environ 1.500 logements, a rapporté jeudi l'organisation israélienne anticolonisation la Paix maintenant. Au total, les projets de construction de 3.178 logements sont allés de l'avant cette semaine, a dit à l'AFP une porte-parole de la Paix maintenant, Hagit Ofran.

La colonisation, c'est-à-dire la construction d'implantations civiles en territoire occupé, est illégale au regard du droit international. Elle est aussi considérée par une grande partie de la communauté internationale comme faisant obstacle à la paix qui se fait attendre depuis des décennies entre Israéliens et Palestiniens.

Plus de 600.000 colons israéliens vivent aujourd'hui une coexistence souvent conflictuelle avec environ trois millions de Palestiniens en Cisjordanie et à Jérusalem-Est, également occupée depuis 1967 et annexée par Israël.

La colonisation s'est poursuivie sous tous les gouvernements israéliens depuis 1967.

Non seulement elle rogne le territoire sur lequel les Palestiniens aspirent à former un Etat indépendant qui coexisterait avec Israël, mais en fragmentant la continuité des territoires, elle menace de rendre impossible la création d'un Etat palestinien et donc la réalisation de la solution dite à deux Etats, référence diplomatique de la communauté internationale, disent ses détracteurs.

La présidence palestinienne avait vu dans la première approbation de cette semaine la confirmation "qu'Israël multiplie les obstacles et détruit les chances de relancer le processus de paix".

- Le 'privilège' de Netanyahu -

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu conteste que la colonisation entrave la recherche de la paix et impute l'enlisement de l'effort de règlement au refus palestinien de reconnaître l'existence d'un Etat juif dans quelque frontière que ce soit.

Le gouvernement Netanyahu, considéré comme le plus à droite de l'histoire d'Israël, fait la part belle aux défenseurs de la colonisation. M. Netanyahu est soumis à la surenchère de ses rivaux de droite et du lobby de la colonisation, partisans d'une construction débridée en Cisjordanie occupée et, pour nombre d'entre eux, d'une annexion d'au moins une partie du territoire.

Il a donné mardi des gages aux colons en leur assurant qu'Israël continuerait à construire en territoire palestinien et qu'aucun d'entre eux ne serait "délogé de chez lui".

Au moment où le président américain Donald Trump cherche à relancer l'effort de paix moribond, M. Netanyahu s'est targué d'être le premier chef de gouvernement depuis "des décennies" à avoir "le privilège" de construire une colonie nouvelle en Cisjordanie, au grand dam de Washington.

"Nous sommes au courant de cette annonce" de nouveaux logements, a déclaré Heather Nauert, porte-parole du département d'Etat. "Le président Trump a parlé de cela régulièrement et a dit qu'à son avis des activités effrénées de colonisation n'aident pas à faire avancer le processus de paix".

Dans leur majorité, les plus de 3.000 logements en jeu cette semaine doivent être construits dans les colonies existantes. Un certain nombre de logements existent en fait déjà, et font l'objet d'une procédure de reconnaissance rétroactive.

Mais parmi les plus de 3.000 figurent aussi 102 logements qui constitueront la première colonie nouvelle impulsée par un gouvernement israélien en 25 ans.

Dans la foulée immédiate de l'investiture de M. Trump, Israël avait procédé à cinq annonces de colonisation portant sur plus de 6.000 nouveaux logements en Cisjordanie et à Jérusalem-Est. Donald Trump, après avoir laissé faire, avait fini par appeler M. Netanyahu à la retenue lors de la visite du Premier ministre à la Maison Blanche en février.

M. Trump est resté totalement silencieux sur le sujet dans ses déclarations publiques lors de sa visite en Israël fin mai.

 
6 commentaires - Israël fait avancer des projets de colonisation
  • Juste pour apporter une reaction supplémentaire a un sujet qui intéresse de moins en moins.........

    N'en deplaise aux inconditionnels du sujet qui pensent que l Etat Israelien concretise le noeud unique du sujet sans tenir compte des réalités alentours
    N'en déplaise aux inconditionnels du sentiment unique qui oublient l Histoire pour ne considérer les faits que depuis 1948 sans rien connaitre de tout le précédent qui conditionne la situation actuelle
    N'en déplaise aux inconditionnels de la partialité conduite par ce que l on nomme cet antisemitisme moderne qui n'a pourtant rien a envier a l'ancêtre et qui reagissent régulièrement sans réelle connaissance du sujet, de la géographie, de la politique et des représentants, se contentant de fustiger que le meme coté en oubliant consciencieusement ou plutot en occultant a plaisir de travers de l autre partie en jeu...
    Mais peut on combattre les sentiments.... difficile lorsque certains ne savent pas expliquer clairement ou avec demonstration pourquoi ils aiment et pourquoi ils haissent aussi facilement.....
    La conclusion n'en est pas moins evidente, il suffit qu'une majorité des anciens ennemis comme souvent dans l Histoire en général deviennent des alliés pour que les choses tournent d'une façon evident et parfois eteignent enfin des velleités sans fondement..... ceci n explique t il pas justement le manque de reactions sur le sujet
    J'ose enfin l espérer

  • Très peu de réaction sur ce sujet; Il est vrai que depuis plus de 70 ans certains pourraient considérer le problème israélo palestinien comme une chose réglée, mais c'est ce que l'on veut nous faire croire.

  • J'espère qu'il n'y a pas de capitaux européens dans cette affaire.

  • TRUMP le silence , l'Amérique complice , la paix ne sera pas pour ce siècle !

    Et si..... et si..... la paix ne tenait justement qu'a cela
    Seriez vous plus royaliste que les Royaumes du Golfe pour comprendre certaines choses
    Les sentiments particuliers dans ce domaine BuffaloG n'ont aucune valeur
    Ce qui compte c'est le rapport Qualité / Interets

  • Et voilà que la colonisation avance La paix n'est pas pour demain Rien n'est fait Les Palestiniens continueront à etre chasser de leur maison

    Mais non, mais non..... Les Palestiniens ne sont pas chassés de leurs maisons
    Connaissez vous au moins la magnifique ville nouvelle palestinienne qui s est construite pres de Ramallah
    Chassés des taudis eventuellement ou des "cités d urgence" que certains ont gardées pour des questions d interets financiers (pour infos.... un magnifique livre document "La fille des Camps"
    Connaissez vous la Villa chateau de M. Abbas a Ramallah.... Chassés voyons non.....
    Et si un jour ils vivaient en communauté avec les Juifs ce ne serait pas bien dites donc ?
    Pour cela il faut accepter son voisin.....

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]