Irak : un sniper canadien tue un jihadiste à plus de 3,5 km de distance

Irak : un sniper canadien tue un jihadiste à plus de 3,5 km de distance

Le soldat canadien a battu de plus d'un kilomètre le record détenu jusque-là par un soldat britannique.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 23 juin 2017 à 14h30

C'est un record quelque peu sinistre qui a été battu en mai, sur un champs de bataille irakien. Un sniper canadien a réussi l'exploit de tuer un jihadiste du groupe État islamique à une distance de 3,540 mètres, révèle le site canadien The Globe and Mail.

Il bat le précédent record, détenu depuis 2009 par un soldat britannique.

La balle a mis un peu moins de 10 secondes pour atteindre sa cible, un jihadiste qui menait un assaut contre les forces de sécurité irakiennes. Le tir a été effectué avec un McMillan Tac-50, une arme aussi bien antipersonnel qu'antimatériel. L'armée canadienne s'est refusée à donner plus de détails pour "préserver la sécurité de nos hommes."

"On a des données solides sur ce tir. Ce n'est pas un avis, ce n'est pas une approximation", a assuré une source militaire au Globe and Mail. "C'est un exploit incroyable. C'est un record du monde qui pourrait ne jamais être égalé", selon une autre source.

Le record du tir mortel le plus lointain était jusque-là détenu par le britannique Craig Harrisson. Il avait éliminé en 2009 un taliban en Afghanistan; à une distance de 2.475 km.
 
21 commentaires - Irak : un sniper canadien tue un jihadiste à plus de 3,5 km de distance
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]