Irak: 7 membres des forces de sécurité tués dans une attaque jihadiste

Irak: 7 membres des forces de sécurité tués dans une attaque jihadiste

Des membres des forces de sécurité irakiennes patrouillent dans le quartier de Karrada à Bagdad, le 25 juin 2017

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 16 août 2017 à 16h40

Sept membres des forces de sécurité irakiennes ont été tués lors d'affrontements mercredi avec des jihadistes à Baïji, ville située au nord de Bagdad et reprise au groupe État islamique (EI), a indiqué le ministère de l'Intérieur.

"A cinq heures du matin, cinq membres de l'EI qui portaient des ceintures d'explosif se sont attaqués à des bâtiments des forces de sécurité" à Baïji, à 200 kilomètres au nord de Bagdad, a rapporté à l'AFP le maire de la ville Mohammed Mahmoud.

Des affrontements ont éclaté et ont duré trois heures dans le quartier d'al-Masafi, dans le nord de Baïji, selon M. Mahmoud. 

Ils se sont soldés par la mort de "sept membres des forces de sécurité", tandis que "six autres ont été blessés", a indiqué le brigadier général Saad Maan, porte-parole du ministère de l'Intérieur.

"Cinq kamikazes qui tentaient de s'en prendre aux forces de sécurité" ont également été tués, a-t-il ajouté.

Grande ville pétrolière, Baïji se trouve dans la province de Salaheddine, où les forces gouvernementales sont parvenues à chasser l'EI de son chef-lieu Tikrit.

Comme Baïji, Tikrit avait été conquise en juin 2014 par l'EI lors de l'offensive fulgurante qui lui avait permis de s'emparer de vastes pans du territoire face à la débandade des troupes irakiennes.

Quelques mois plus tard, grâce au soutien de l'aviation de la coalition internationale menée par Washington, de tribus et de milices, les forces irakiennes ont commencé à reprendre du terrain à l'EI.

Le groupe extrémiste mène toutefois régulièrement des attaques dans des villes reprises par les autorités irakiennes.

Cette attaque intervient alors que les forces irakiennes se préparent à lancer l'assaut sur Tal Afar, le dernier bastion de l'EI dans la province de Ninive (nord), où elles ont récemment repris Mossoul, la deuxième ville du pays.

 
0 commentaire - Irak: 7 membres des forces de sécurité tués dans une attaque jihadiste
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]