Inde : la colère monte après la mort d'au moins 64 enfants dans un hôpital

Chargement en cours
 Manifestation après la mort d\

Manifestation après la mort d'au moins 64 enfants en six jours dans un hôpital public de son Etat du nord de l'Inde ayant connu une pénurie d'oxygène, le 13 août 2017 à New Delhi

1/5
© SAJJAD HUSSAIN
A lire aussi

Libération, publié le dimanche 13 août 2017 à 16h41

A cause d'une pénurie d'oxygène dans les services pédiatriques de l'hôpital Baba Raghav Das, 64 enfants sont morts en six jours dans le district de Gorakhpur, au nord de l'Inde. Une trentaine d'entre eux auraient succombé lors des seules journées de jeudi et vendredi, d'après les médias indiens. Selon eux, la société qui fournit les bonbonnes d'oxygène aurait mis fin à ses services, apparemment parce que des factures se montant à plusieurs millions de roupies, certaines remontant à novembre, n'ont pas été payées.

Un allié clé du Premier ministre indien fait face à des appels à la démission.

Yogi Adityanath, membre du parti de droite Bharatiya Janata Party, et ministre en chef de l'Uttar Pradesh, Etat dans lequel a eu lieu la catastrophe, s'est rendu dimanche à l'…

Lire la suite sur Libération

 
1 commentaire - Inde : la colère monte après la mort d'au moins 64 enfants dans un hôpital
  • Evidemment l'Inde c'est loin et c'est très peuplé !!!! La même chose en France et tous les médias et les français sont en ébullition !!!! Pauvres parents. Quel drame pour chacun d'eux !!
    Ma prière les accompagne !!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]