Incendies au Portugal: l'aide précieuse des pompiers espagnols

Chargement en cours
 Un pompier lutte contre un incendie, le 20 juin 2017 à Pedrograo Grande, au Portugal

Un pompier lutte contre un incendie, le 20 juin 2017 à Pedrograo Grande, au Portugal

1/2
© AFP, MIGUEL RIOPA
A lire aussi

AFP, publié le mercredi 21 juin 2017 à 08h10

Vingt-quatre heures de travail sans interruption, dans la fumée des massifs d'eucalyptus en feu: pour protéger des villages portugais menacés par les flammes, les pompiers espagnols ont lutté sans relâche.

Depuis une route sinueuse, sous un soleil de plomb, les hommes et les femmes de l'Unité militaire d'urgence dépêchée par l'Espagne voisine ont travaillé aux côtés de leurs collègues portugais pour combattre un incendie dans la région de Serta (centre).  

Quatre avions de lutte anti-incendie leur ont prêté main forte, se ravitaillant dans la rivière toute proche, et le feu a finalement été maîtrisé lundi soir.

Au nombre d'une centaine, les Espagnols profitaient mardi d'un répit tout relatif.

"Nous sommes maintenant déployés autour de ce secteur pour assurer notre mission de surveillance", explique le capitaine Humberto de Prado, chef du contingent.

La mission est en fait cruciale: il s'agit de scruter en permanence la forêt depuis le belvédère de Alto de Feijao, qui domine les collines de Pedrogao Grande dans le centre du Portugal. La température frôle les 43°C. De nouveaux départs de feu peuvent se produire à tout moment.

- Colonnes de fumée -

"Leur arrivée a été d'une grande utilité. Ils font un excellent boulot", affirme à l'AFP Amandio Nunes, deuxième commandant de la protection civile du district de Castelo Branco.

La région, ravagée depuis samedi par un monstrueux incendie qui a fait 64 morts, est toujours surmontée d'épaisses colonnes de fumée blanche et noire. 

Leur présence permet aux pompiers portugais, qui sont plus d'un millier dans la zone, de se concentrer sur les foyers les plus violents.

Habituée à intervenir dans des pays étrangers frappés par des catastrophes naturelles, comme au Chili au début de l'année, l'Unité militaire d'urgence espagnole n'avait cependant jamais été appelée à intervenir au Portugal.

Et l'ampleur du drame qui a frappé le pays impressionne le capitaine de Prado. "C'est inhabituel d'avoir autant de personnes tuées par un feu de forêt", explique-t-il.

Pour recevoir des renforts, Lisbonne avait demandé dès dimanche l'activation du mécanisme européen de protection civile.

L'Espagne frontalière est le seul pays à avoir envoyé des moyens terrestres, ainsi que six avions, dont des Canadair. La France a également dépêché trois appareils, et l'Italie deux.

 
4 commentaires - Incendies au Portugal: l'aide précieuse des pompiers espagnols
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]