Incendie à Londres: haro sur les gestionnaires de la tour

Incendie à Londres: haro sur les gestionnaires de la tour

A Londres, la tour Grenfell datant de 1974 a été ravagée par un incendie, le 14 juin 2017.

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 14 juin 2017 à 15h22

"Je suis sous le choc, mortifié, mais pas surpris": David Collins, ancien président de l'association des résidents de la tour de logements sociaux ravagée par un incendie à Londres, met en cause les gestionnaires de l'immeuble et les autorités locales.

"On avait l'habitude de dire qu'il faudrait un drame pour que les gens finissent par ouvrir les yeux et que les gestionnaires de l'immeuble finissent pas devoir rendre des comptes", déclare, écœuré, M. Collins, dans un entretien à l'AFP TV.

Pourtant, assure celui qui était jusqu'en octobre dernier responsable de l'association des résidents, de nombreux problèmes avaient été signalés dans la tour Grenfell.

Ce bâtiment de 120 appartements sur 24 étages datant de 1974, situé dans l'ouest de Londres, a été ravagé par un violent incendie qui a fait au moins six morts et plus de 74 blessés dans la nuit de mardi à mercredi.

"Il y avait beaucoup de motifs d'inquiétude", assure-t-il.

"Cela portait sur l'emplacement des unités de chauffage, sur les accès et la façon dont vous pouviez entrer et sortir. Il y avait aussi des questions sur les éclairages et j'ai entendu que certaines alarmes incendie n'ont pas fonctionné, ce qui ne m'étonne pas".

"Je suis sous le choc, mortifié, mais pas surpris", lâche-t-il, en expliquant que les habitants avaient tenté de s'organiser pour mettre les gestionnaires devant leurs responsabilités, y compris en sollicitant la municipalité du quartier de Kensington et Chelsea.

"90% des résidents ont signé une pétition fin 2015 se plaignant de la mauvaise gestion de l'entreprise responsable de la maintenance de l'immeuble et des travaux de rénovation, et appelant à une enquête indépendante", dit-il.

- Ignorés par la municipalité -

"J'ai été personnellement menacé par leur manager (des gestionnaires) après avoir tenté de parler des problèmes avec eux. Nous avons fait part de nos inquiétudes et demandé une enquête indépendante lors d'une réunion avec (les autorités locales) du Borough de Kensington et Chelsea mais on ne nous a pas écoutés", dénonce-t-il.

Pour David Collins, le sort de ces logements sociaux, de leurs résidents aux revenus souvent modestes, n'intéressait finalement personne.

"Si les mêmes problèmes avaient été signalés dans un coin riche de Kensington et de Chelsea (deux quartiers cossus de Londres, ndlr), on y aurait répondu. Mais ici, non. C'est une communauté multiethnique, multiculturelle et diverse qui n'a jamais été écoutée par les personnes qui la représentent".

Des documents en ligne datant d'un an environ montrent également que le collectif de résidents de l'immeuble s'était plaint à plusieurs reprises de l'état du bâtiment et des risques d'incendie potentiels.

"Tous nos avertissements sont tombés dans l'oreille d'un sourd alors qu'une catastrophe comme celle-ci était inévitable", a commenté mercredi ce collectif.

Eddie Daffarn, un résident 55 ans, raconte lui sur un blog qu'une surcharge du réseau électrique avait déjà "failli nous brûler tous à mort" en 2013, évoquant "un meurtre de masse" en gestation.

 
6 commentaires - Incendie à Londres: haro sur les gestionnaires de la tour
  • ces marchands de sommeil (et de mort) mériteraient de très lourdes peines de prison ( voir mêmes la prison a vie, et ce, pas seulement qu' a Londres !!!

  • J'aimerais bien savoir s'il existe un inventaire des habitations à risque.Si oui combien il y a t'il d'agents de controle en France chargés de le dresser

    Nous sommes bien trop peu nombreux par rapport au travail à fournir ...........
    sI le législateur s'était penché sur la question et avait un tant soit peu obligé syndics, et autres à ne pas dépasser un quota bien spécifique d'immeuble à gérer par gestionnaire - au lieu de les submerger -
    les immeubles seraient bien mieux gérés ET BIEN MIEUX ENTRETENUS

    Mais il est vrai qu'on préfère donner la parole et faire faire des lois par ceux qui ne connaissent pas le métier.
    J'ai souvenir d'une ministre qui a défendu une loi alors qu'elle confondait dépôt de garantie et caution
    et d'une autre qui sous le prétexte de fluidifier la location dans certaines grandes villes a posé plus de problèmes qu'elle n'en a résolu en particulier pour les étudiants et les personnes ayant peu de revenus! ce qui fait que le problème n'est pas résolu non plus dans ce domaine et n'est pas près de l'être.
    Encore des ministres sortis de je ne sais où qui ne connaissaient rien à la pratique de la profession et qui ne s'était pas fait entourer par des personnes confrontés à la réalité sur le terrain depuis des années !
    Mais tout le monde sait bien qu'on emploie par " connaissance "

    merci alicia pour vos precisions très claires

  • Triste nuit et effroi total pour toutes ces familles par ce drame. La situation était connue depuis plusieurs années sauf que le gestionnaire avait simplement mis des fiches à proximité concernant les incendies au lieu d'engager des travaux d'urgence pour éviter ce drame. Une situation comme c'elle là en FRANCE n'est pas impossible car nous avons des gestionnaires qui se fichent éperdument de la réglementation mais préfèrent faire payer des prestations aux habitants alors que l'entretien n'est pas fait.
    Je souhaite de tout cœur que l'on prenne conscience de ce drame parmi tant d'autres et qu'une bonne foi pour toute on oblige les bailleurs, syndics, propriétaires à rendre des comptes sur la traçabilité des travaux sur leur patrimoines.

    Je suis bénévole dans le logement depuis 30 ans et croyez moi y'a du boulot à faire pour la sécurité des habitants.

  • cet te tour était devenue le siege de la drogue et une mosquee clandestine y faisait regner la peur d ailleur comme dans certaines cites en France et surtout en belgique

    Bientot les locataires vont etre reconnus comme responsables si on vous lit bien

    gerume , vous avez des preuves, des sources de ce que vous avancez ? ont attend sinon ce ne sont que mensonges et calomnies

  • a l'époque le film , la" tour infernale" avait crée la polémique sur la gestion et dans la conception . la réalité encore rattrape la fiction .
    Condoléances aux familles des victimes
    Bon rétablissement aux blessés

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]