Homosexuel en Tchétchénie: la mort ou l'exil

Chargement en cours
 Des homosexuels tchétchènes qui ont fui la persécution se cachent à Moscou, le 17 avril 2017

Des homosexuels tchétchènes qui ont fui la persécution se cachent à Moscou, le 17 avril 2017

1/2
© AFP, Naira DAVLASHYAN
A lire aussi

AFP, publié le mercredi 19 avril 2017 à 16h50

Tchétchénie: dans cette société conservatrice où l'homosexualité est un crime passible de mort, les personnes LGBT craignent "leurs propres familles"

Ilia a les traits tirés par la fatigue. Battu et torturé par des hommes en uniforme militaire, cet homosexuel a fui à Moscou où il vit la peur au ventre. "En Tchétchénie, j'avais le choix entre mentir ou mourir", résume-t-il.

A 20 ans, il se cache désormais dans une petite maison en brique rouge de la banlieue moscovite, qu'il partage avec cinq autres Tchétchènes ayant eux aussi quitté précipitamment la petite république musulmane du Caucase russe. Tous refusent de révéler leur véritable identité par peur d'être identifiés et traqués.

"Si un de mes proches apprend que je suis homosexuel, il n'hésitera pas une seconde à me tuer", explique à l'AFP l'un d'entre eux, Nortcho. "Et s'ils ne le font pas, alors ils se feront tuer pour ne pas avoir rétabli l'honneur de la famille."

Si la Russie montre régulièrement un visage homophobe, la question se pose avec une acuité encore plus grande en Tchétchénie, société conservatrice où l'homosexualité, considérée comme un tabou, est un crime passible de mort dans la majorité des familles.

Fin mars, une enquête du journal indépendant Novaïa Gazeta a suscité l'indignation.

Le média, connu pour ses enquêtes critiques à l'égard de Ramzan Kadyrov, qui dirige d'une main de fer la république depuis dix ans, révèle que les homosexuels sont la cible des autorités locales. Ces accusations sont d'autant plus prises au sérieux que ses milices, les "kadyrovtsi", sont accusés depuis des années par les défenseurs des droits de l'Homme d'exactions et d'enlèvements.

Selon le journal, les autorités ont arrêté plus de 100 homosexuels et incité leurs familles à les tuer pour "laver leur honneur". Toujours selon Novaïa Gazeta, au moins deux personnes ont été assassinées par leurs proches et une troisième est décédée des suites d'actes de tortures.

Interrogé sur les accusations de Novaïa Gazeta, le porte-parole de M. Kadyrov élude le problème: il ne peut pas y avoir d'exactions contre les gays puisque ceux-ci "n'existent pas" en Tchétchénie.

La parution de l'enquête suscite également une vague d'indignation à l'étranger, dont celle de l'ambassadrice américaine à l'ONU, Nikki Haley, qui s'est dite lundi "troublée" par ces informations.

- 'Sursis' -

A Moscou, la Ligue LGBT vient en aide aux Tchétchènes en fuite et reçoit "trois à quatre demandes d'aide par jour", selon Olga Baranova, responsable de l'antenne moscovite de cette ONG. Au total, près de vingt personnes en danger ont déjà été exfiltrées à Moscou, dit-elle à l'AFP.

Même s'il est à plus de 1.800 km de Grozny, Ilia continue de sursauter à chaque fois qu'une voiture s'approche de la maison, protégée par des grilles. "En m'aidant, la Ligue m'a donné un sursis mais on finira par me retrouver", murmure-t-il.

En octobre, il a été emmené dans un champ et battu par trois hommes en uniforme militaire. Une immense cicatrice balafre le bas de son visage. "Ils ont tout filmé. Ils m'ont dit que ça finirait sur les réseaux sociaux si je ne payais pas 200.000 roubles (3.350 euros). Je me suis endetté et j'ai payé", raconte-t-il, la voix nouée.

Il a ensuite fui pour Moscou. "Des militaires sont venus voir ma mère et lui ont révélé que je suis homosexuel", confie Ilia. "Je suis terrifié. Je n'ai pas réussi à dormir depuis que je suis parti de Grozny."

Z. a quitté la Tchétchénie il y a deux semaines. Lui non plus ne dort plus. La peur que sa femme et leur enfant découvrent son homosexualité le hante.

En mars, il a été détenu "dans une prison non-officielle" pendant une semaine. "Il y avait d'autres homosexuels dans la cellule, certains avaient été battus", se souvient-il. "Quand ils m'ont relâché, j'ai compris que je devais partir au plus vite.

- 'Tyrannie absolue' -

Pour Tania Lokchina, de l'ONG Human Rights Watch, "il suffirait d'un coup de fil du Kremlin à Ramzan Kadyrov pour que les arrestations cessent".

Officiellement, une enquête a été ouverte lundi par le Parquet général. Mais les enquêteurs disent n'avoir reçu "aucune plainte officielle" de victime, selon la déléguée russe pour les droits de l'Homme Tatiana Moskalkova, citée par l'agence TASS.

"Imaginer que des personnes viennent témoigner sans garantie de sécurité est tout simplement impossible", s'indigne Mme Lokchina. "Les personnes LGBT, déjà extrêmement vulnérables, doivent, en plus des autorités, craindre leurs propres familles", explique-t-elle.

Pour la journaliste de Novaïa Gazeta, Irina Gordienko, menacée de mort par le Grand Mufti tchétchène après son enquête, Ramzan Kadyrov exerce en Tchétchénie une "tyrannie absolue" avec l'accord tacite du Kremlin. "C'est là le coeur du problème: l'impunité des autorités tchétchènes", conclut-elle.

 
7 commentaires - Homosexuel en Tchétchénie: la mort ou l'exil
  • Là-bas il y a longtemps que le grec et le latin sont interdit d'enseignement scolaire, des fois que les jeunes aient des idées sans les conseils de leurs maitres;.

  • sens commun au gouvernement et on verra la même chose en plus discret

  • L'homme est un loup pour l'homme...........C'est affreux ce qui se passe, quelle cruauté, quelle barbarie. J'ai souvent honte de faire partie de la race soit-disant 'humaine'.....

  • philippot a interet a se mefier si lepen arrive au pouvoir........certains au fn. ne valent guere mieux que kadirov

    STURMIIIG  (privé) -

    cher D70, pour être crédible , donner des noms, car pour l'instant rien de votre affirmation ne peut se vérifier concernant le FN, comme quoi une affirmation qui est plus un souhait que autre chose pour l'instant, on attend des précisions concernant le FN !

    bah , toujours le meme blabla........il faut changer de disque

    Il est de fait que la lecture des écrits anciens de ces messieurs-dames est très inquiétante. Mais dès lors que nous sommes (ré)informés...je pense même que accéder au deuxième tour est sur une voie en forme d'impasse : les évolutions actuelles sont contre elle et, comme disent les meilleurs prévisionnistes , près de 70°/° voire 80°/° de l'électorat total est opposé au FN au pouvoir. Donc, que l'électorat soit insatisfait de la classe politique actuelle devra être entendu dans l'avenir, mais de là à penser que les français pourraient faire un saut à 360° en ce qui concerne leur opinion politique basique est peu vraisemblable.

    STURMIIIG  (privé) -

    Cher pilote de F22, si on s'en tient aux instituts de sondages, vous êtes très en dehors de ce qu'ils affichent, vous semblez arranger les chiffres à votre convenance des esprits chagrins pourraient penser à de la fraude, il est vrai que cela ne sont que des chiffres de sondages, et il y a peu on en a vu les résultats bien peu ....... !

    Précisément, tous les instituts de sondage montrent que le succès de le Pen est impossible car la grande majorité des électeurs repoussent l'idéologie de ce parti extrémiste.

    Steppenwolf  (privé) -

    moit
    "changeons tout pour que rien ne change."
    c'est ton credo toi aussi ? .............. warf warf warf ..........

    lepen est dans les choux.......il n est pas difficile de comprendre pourquoi ses hommes de main sont si hargneux en cette fin de campagne

    STURMIIIG  (privé) -

    Cher D70, il y a peu vous disiez cela d'un certain Poutine, et d'un certain Trump, comme quoi, il est plus utile d'attendre les résultats que de prédire !

    trump est tellement a l aise qu il en est reduit a obeir a ses generaux qui n ont pour but que de degommer poutine et bachar........... quant a poutine,il est maintenant dans le viseur des generaux americains qui n attendent que le bon moment pour lui faire sa fete.........il est donc tres probable que ce que j ai ecrit se produise(regardez-donc se qui se passe en europe de l est ces derniers jours)........ dans tous les cas de figure

    STURMIIIG  (privé) -

    Cher D70, mais en ce qui concerne vos affirmations sur votre réaction, il reste toujours dans l'attente de précisions de vos affirmations, comme quoi affirmer est bien facile , mais préciser de façon réaliste l'est beaucoup moins !

    Il y a un moment dans la vie ou il faut apprendre a réfléchir par vous même mais ce ne sera pas pour de suite.Vous pensez être dans une démocratie parce que vous mettez un billet dans l'urne?Lisez L'Ancien régime et la Révolution d'Alexis de tocqueville ainsi que Civil Disobedience de Henry David Thoreau vous en ferez un parallèle avec les elections 2017.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]