Funérailles de Mohamed Ali : vexé, Erdogan quitte la cérémonie

Funérailles de Mohamed Ali : vexé, Erdogan quitte la cérémonie

Recep Tayyip Erdogan à Istanbul, en Turquie, le 24 mai 2016. (Illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 11 juin 2016 à 10h10

- Le boxeur légendaire Mohamed Ali a été inhumé vendredi, après des funérailles hors normes. -

La solennité et le recueillement recommandés pour des funérailles n'ont pas apaisé toutes les tensions.

Le quotidien turc Hurriyet Daily News a révélé vendredi 10 juin que le président turc Recep Tayyip Erdogan avait quitté prématurément Louisville, aux Etats-Unis, avant la fin des cérémonies d'adieu à Mohamed Ali.

La raison ? Le chef d'Etat se serait vu refuser de prendre la parole pendant les obsèques, la famille du boxeur refusant de politiser l'événement.

Selon le quotidien turc, qui cite des sources proches du président, Erdogan a également voulu déposer sur le cercueil de Mohamed Ali un morceau de tissu provenant de La Mecque. Selon France TV, il s'agissait d'un morceau de la Kiswa, l'étoffe noire ornée de versets coraniques qui recouvre la Kaaba, construction cubique au centre de la grande mosquée de La Mecque.


Encore un peu plus tard, toujours selon Hurriyet Daily News, le président turc aurait demandé à lire un extrait du Coran. Une requête rejetée elle-aussi, provoquant la colère d'Erdogan, et le poussant à écourter son séjour.

Pour couronner le tout, Hurriyet Daily News rapporte une altercation entre les services secrets américains et les gardes du corps du président turc. Selon le quotidien, la prise de bec a eu lieu autour du véhicule présidentiel, quand un agent américain et un garde du corps turc se sont disputés à propos de leur place respective autour de la voiture d'Erdogan.
 
50 commentaires - Funérailles de Mohamed Ali : vexé, Erdogan quitte la cérémonie
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]