Festival de Cannes : la ministre de la Culture israélienne recadrée par les internautes

Chargement en cours
 La tenue de Miri Regev ressemblait fort à une une déclaration politique.

La tenue de Miri Regev ressemblait fort à une une déclaration politique.

1/2
© AFP, ANTONIN THUILLIER
A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 19 mai 2017 à 10h37

La robe portée par Miri Regev, ministre de la Culture d'Israël, n'a pas fait que des admirateurs et a été détournée sur les réseaux sociaux.

Mercredi soir pour l'ouverture du Festival de Cannes, la ministre très à droite du gouvernement de Benjamin Netanyahu s'est présentée avec une tenue très originale. Sa robe couleur ivoire était ornée dans le bas d'un vaste panorama de Jérusalem et de sa Vieille Ville, avec la coupole dorée caractéristique du Dôme du rocher.

La tenue de Miri Regev ressemblait fort à une déclaration politique, la question de Jérusalem occupant le discours de la droite israélienne. La ministre, elle-même, dénonce la remise en cause des liens historiques entre les Juifs et la ville et de la souveraineté d'Israël sur celle-ci.

Les réactions ne se sont pas fait attendre sur les réseaux sociaux où la robe a fait l'objet de plusieurs photomontages.

Sur une photo on peut voir la décoratipon de la robe remplacée par le mur de béton dénoncé par les Palestiniens comme étant le "mur de l'apartheid". Une autre photo montre le bombardement de la bande de Gaza.

Le compte Twitter de "la Vérité sur les projets d'Israël" montre la robe frappée du drapeau israélien et éclaboussée de sang. Le message délivré par Israël, c'est que "Jérusalem occupée est leur capitale", dit le tweet.

Des détournements moqueurs ont également été publiés. Dans un post Facebook, un internaute incruste sur le vêtement de la ministre de la Culture la scène d'Independance Day montrant une invasion d'aliens.

Sur une atre photo, on peut voir un restaurant.

Le quotidien israélien Maariv a présenté la tenue de Mme Regev comme un hommage à la journée de Jérusalem prévue la semaine prochaine et marquant les 50 ans de la prise de Jérusalem-Est.

Certaines personnes ont tout de même salué le choix de Miri Regev. "Nous, on dit: ouah ! ça, c'est une robe manifeste", a tweeté un internaute.

 
15 commentaires - Festival de Cannes : la ministre de la Culture israélienne recadrée par les internautes
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]