Donald Trump a-t-il remis la «stratégie du fou» au goût du jour ?

Donald Trump a-t-il remis la «stratégie du fou» au goût du jour ?
A lire aussi

Le Parisien, publié le dimanche 13 août 2017 à 09h10

Et si l'imprévisibilité inquiétante du président américain, qui multiplie les déclarations va-t-en-guerre, relevait d'une théorie conçue il y a quarante ans par Nixon ?

Impulsif. Colérique. Emotionnel. Dans l'analyse des faits, gestes ou tweets intempestifs du turbulent président américain Donald Trump, il est rarement question de raison. Quand, il y a quelques jours, il s'est encore montré dramatique, promettant « le feu et la colère » au dictateur nord-coréen Kim Jong-un qui menaçait d'attaquer l'île américaine de Guam, le monde s'est une nouvelle fois crispé, redoutant une escalade (nucléaire !) mortifère provoquée par un coup de sang du milliardaire devenu président.

 

LIRE AUSSI
> Donald Trump redouble de virulence

 

Et si tous ceux qui s'alarment de son…

Lire la suite sur Le Parisien

 
4 commentaires - Donald Trump a-t-il remis la «stratégie du fou» au goût du jour ?
  • Parce que Macron est previsible ?

  • Hillary Clinton était trop prévisible. On la savait malveillante car elle avait déjà fait ses preuves comme Secrétaire d'Etat. Disant cela, je me place du point de vue de l'intérêt des pays allant de l'Atlantique au Pacifique.
    En outre, ses problèmes de santé n'indiquaient rien de bon quant à sa capacité de gérer sa fonction dans la durée.
    Trump, dès le début, a joué la "stratégie du fou", osant exprimer le politiquement incorrect sans retenue et ignorant hostensiblement l'opposition et le faisant sans jamais laisser paraître la moindre faiblesse ou le moindre regret.
    Je ne regrette pas de l'avoir soutenu lors de la campagne et encore maintenant. Il est un bon président pour le reste du monde. C'est bien pour cela que des Américains veulent le destituer.
    Quant à la Corée, quel que soit l'issue des intimidations actuelles, nucléaires ou pas, les retombées seront positives car la Chine et la Russie seront gagnantes une fois le conflit terminé :
    - si c'est la retombée verbale, on l'attribuera aux recommandations de Lavrov et Xi Jinping
    - si ce sont les retombées nucléaires, les USA passeront pour des irresponsables et seront mis au ban de l'humanité. Accessoirement, si l'île de Guam est détruite, la Chine aura gagné qu'un avant poste qui la menace en Mer de Chine aura disparu.

    La Chine est loin d'etre innocente a manipuler le soit disant fou de la Coree du nord, car il n'est qu'un pantin dans cette affaire.
    La Chine veut conquerir le Pacifique et toutes les iles " dissidentes " , s,accaparer les petits etats Himalayiens, et soudoyer les Philippines don't le president pratque l'anti Americanisme.
    Autrement la Chine veut etre le maître du monde, n'oublions pas que c'est une dictature.

  • Avant même son élection, j'avais dénommé Trump "mad Donald".
    On commence à se dire que j'avais raison.

  • Deux fous face à face, rien de tel, c'est atomique !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]