Des milliers de manifestants à Moscou contre un grand plan d'urbanisme

Des milliers de manifestants à Moscou contre un grand plan d'urbanisme

Plusieurs milliers de manifestants protestent à Moscou contre un grand plan d'urbanisme prévoyant le relogement de centaines de milliers d'habitants de la capitale russe, le 14 mai 2017

A lire aussi

AFP, publié le dimanche 14 mai 2017 à 15h58

Russie: des milliers de manifestants à Moscou contre un grand plan d'urbanisme prévoyant le relogement de centaines de milliers d'habitants

Plusieurs milliers de manifestants protestaient dimanche à Moscou contre un grand plan d'urbanisme prévoyant le relogement de centaines de milliers d'habitants de la capitale russe, qui symbolise selon ses détracteurs l'absence de respect des autorités pour la propriété privée.

"Non aux destructions", "notre quartier contre les expulsions", disaient les pancartes de la foule réunie dans le centre de Moscou, scandant: "Bas les pattes de Moscou!".

Si la police a décompté 5.000 manifestants et les organisateurs 30.000, l'organisation indépendante Compteur Blanc a indiqué avoir relevé le passage de près de 20.000 personnes aux points d'entrée, soit une mobilisation d'une ampleur rare contre les autorités.

L'opposant Alexeï Navalny s'est rendu sur place mais a été emmené par la police hors du périmètre du rassemblement contre le projet du maire Sergueï Sobianine, ancien directeur de cabinet de Vladimir Poutine, de raser plus de 4.000 immeubles datant de la période soviétique. 

"Je vis dans un quartier tranquille et vert, avec ma petite amie et maintenant on veut nous expulser vers un quartier moins prestigieux, alors que notre immeuble est encore solide et aurait pu tenir encore longtemps", a expliqué à l'AFP Pavel Kouznetsov, 38 ans.

"Le plan de rénovation enfreint la Constitution: laissez-nous nos immeubles!" a renchéri Svetlana Ilina, 59 ans. "Cela profite aux promoteurs immobiliers et aux autorités qui vont toucher d'énormes commissions".

Surnommés les "Khrouchtchevki" parce que construits à l'époque où Nikita Khrouchtchev dirigeait l'Union soviétique, dans les années 1950 et 1960, ces immeubles sont emblématiques des banlieues de Moscou, mais aussi de très nombreuses villes russes où ils ont permis de résoudre la crise du logement que connaissait alors le pays. 

La mairie de Moscou, soutenue par le Kremlin, veut remplacer des milliers d'édifices comprenant peu d'étages par de hautes constructions permettant de loger bien plus de familles, dans une capitale de 12 millions d'habitants où la place manque.

 
10 commentaires - Des milliers de manifestants à Moscou contre un grand plan d'urbanisme
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]