Dakota Access Pipeline : la colère des autochtones

Dakota Access Pipeline : la colère des autochtones©Brut
A lire aussi

franceinfo, publié le lundi 19 juin 2017 à 19h52

Les travaux de l'oléoduc Dakota Access ont été terminés en mars dernier, mais ce n'est pas pour autant que LaDonna Brave Bull Allard, activiste de la tribu sioux de Standing Rock a arrêté son combat.

"L'un de nos problèmes c'est que nous possédons des ressources et ils veulent ces dernières ressources", explique l'amérindienne. L'oléoduc long de plus de 1800 kilomètres traverse des terres sacrées de la tribu de LaDonna. Mais cette dernière soupçonne aussi le projet de ne pas être respectueux de l'environnement.

"Il ont fait quatre tests  [...] et avant même que le tuyau ne soit rempli, il y a eu des fuites", déplore l'activiste. Elle ajoute : "Une fois qu'il y a une fuite de pétrole dans l'eau cela affectera l'eau de millions de personnes." 

Les autochtones, oubliés des…

Lire la suite sur Franceinfo

 
0 commentaire - Dakota Access Pipeline : la colère des autochtones
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]