Climat : quel sort pour les vins français ?

Climat : quel sort pour les vins français ?© MAXPPP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 21 septembre 2017 à 01h28

Près de 20% de vin français en moins cette année. 2017 restera dans la mémoire des vignerons comme une des années les plus chaudes.

Faudra-t-il produire le vin dans des pays au climat plus rigoureux comme le Québec ? Le réchauffement climatique est un atout pour les Québécois, un obstacle pour les Français. Dans le Languedoc un vigneron est catastrophé, il a perdu plus de la moitié de sa récolte cette année. "On a une partie de notre récolte qui a été brûlée par le soleil. (...) Avant ça arrivait avec des amplitudes moins importantes que ce qu'on a cette année", explique Joël Antherieu. En 30 ans, les vendanges ont été avancées de 18 jours. Et cette année, un record, elles ont débuté 15 jours plus tôt que prévu. Même sur les raisins exploitables la quantité…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - Climat : quel sort pour les vins français ?
  • Si l'INRA, au lieu de mettre au point une douze mille unième tomate (je n'exagère pas; il existe déjà environ 12000 variétés de tomates) travaillait enfin sérieusement sur l'adaptation des plantes ) à la sécheresse et à la chaleur? Après tout, ce sont nos impôts qui financent (mal) la recherche publique.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]