«Ce rêve d'un nouvel Etat naît d'une blessure»

A lire aussi

Libération, publié le dimanche 22 octobre 2017 à 20h26

Fernando Vallespín est professeur de sciences politiques à l'Université autonome de Madrid. Il revient sur la suspension des institutions catalanes et les blocages qui l'ont précédée.

Comment réagissez-vous à la situation actuelle ?

L'Etat espagnol n'avait pas d'autre choix que de restaurer la légalité constitutionnelle. Mon espoir est que Carles Puigdemont ait le bon sens de convoquer des législatives anticipées cette semaine. Ce serait dans l'intérêt de l'indépendantisme, qui ne doit sa force qu'à l'exercice du pouvoir, et aux médias publics à sa botte. Un séparatisme en exil, ou absent, ou défait, serait stérile.

Quelle est votre analyse du blocage entre pouvoir central et autorités catalanes ?

Les séparatistes ont voulu se jeter dans la piscine, quitte à violenter…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - «Ce rêve d'un nouvel Etat naît d'une blessure»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]