Ce que cache la baisse record du chômage au Royaume-Uni

Ce que cache la baisse record du chômage au Royaume-Uni

Devant une agence Jobcentre Plus, l'équivalent britannique de Pôle Emploi, le 20 juillet.

A lire aussi

Libération, publié le mercredi 13 septembre 2017 à 18h55

Elle n'a pas attendu très longtemps. A peine installée pour la séance hebdomadaire des questions au Premier ministre à la Chambre des Communes, Theresa May s'est empressée de souligner la bonne nouvelle de ce mercredi : le taux de chômage au Royaume-Uni a atteint 4,3% pour la période de mai à juillet soit officiellement le plus bas niveau depuis 1975.

Mais son triomphe a été de courte durée. Le chef de l'opposition travailliste, Jeremy Corbyn, a immédiatement répliqué en rappelant que cette baisse du chômage s'accompagne d'un resserrement supplémentaire des salaires. Ces derniers ont en effet baissé de 0,4% lors de la même période, a indiqué l'Office of National Statistics (ONS).

Le tableau n'est donc pas aussi rose que voudrait le présenter le gouvernement conservateur…

Lire la suite sur Libération

 
2 commentaires - Ce que cache la baisse record du chômage au Royaume-Uni
  • moins vous payez des salariés, moins y'a de chômeurs...conclusion, faîtes payer les salariés pour travailler et le chômage ne sera plus qu'un mauvais souvenir.
    En Angleterre, ils sont forts pour ça!! Faire des contrats de travail à zéro heure...c'est assez rigolo, le salarié n'est pas payé puisqu'il ne travaille pas...et n'est donc pas au chômage puisqu'il a un contrat!! Trop fort ces britaniques!

  • C'est l'objectif Macron, faire baisser le chômage en faisant baisser les salaires et remplacer les emplois sécurisés par des jobs. Si la loi travail passe ce sera ça.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]