Brexit : la fausse promesse pour sortir de l'UE

Brexit : la fausse promesse pour sortir de l'UE©Reuters
A lire aussi

6Medias, publié le samedi 25 juin 2016 à 17h00

Tous les moyens sont bons pour arriver à ses fins, c'est en tout cas ce qu'à du estimer Nigel Farage, leader de Ukip et chef de file des pro-Brexit. Son camp n'a pas hésité à faire une promesse bidon pour tenter d'influencer les votants sur l'impact de la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne.
Pendant la campagne, les pro-Brexit n'ont eu de cesse de répéter que si le Royaume-Uni quittait l'UE, le pays économiserait quelque 350 millions de livres sterling (435 millions d'euros) chaque semaine.

Une somme qui devait être investie dans le NHS, système de santé britannique.

Interrogé dans l'émission "Good Morning Britain", vendredi matin, Nigel Farage a reconnu qu'il s'agissait en réalité d'une erreur. "Pouvez-vous garantir que les 350 millions de livres envoyés à l'Union européenne iront à la NHS ? [en cas de Brexit]", lui a lancé la présentatrice. "Non, je ne le peux pas et je ne l'ai jamais prétendu. C'était une erreur faite par le camp du Leave", a reconnu le président du Parti de l'indépendance du Royaume-Uni (Ukip).
Un mensonge double puisque comme l'ont rappelé Les Décodeurs du journal Le Monde, le Royaume-Uni verse 163 millions de livres par semaine à Bruxelles et non 350 millions. Margaret Thatcher ayant négocié un rabais lors de son mandat de Premier ministre en 1984.
À l'inverse, la sortie de l'Union européenne pourrait engendrer des coûts supplémentaires avec l'annulation de levée des taxes douanières sur les biens et les services dont bénéficie le pays grâce à son appartenance à l'Union.

 
226 commentaires - Brexit : la fausse promesse pour sortir de l'UE
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]