Bouddhiste et raciste : un moine birman réclame un mur contre les Rohingyas

Bouddhiste et raciste : un moine birman réclame un mur contre les Rohingyas©ENVOYÉ SPÉCIAL / FRANCE 2
A lire aussi

franceinfo, publié le vendredi 13 octobre 2017 à 17h24

En Birmanie, où l'armée mène des raids punitifs contre les Rohingyas, les membres d'une puissante institution "de paix" n'hésitent pas à jeter de l'huile sur le feu. Il s'agit des moines bouddhistes. Une religion pratiquée à 88% dans le pays, dont on aurait pu attendre de la compassion pour les souffrances de la minorité musulmane. Dans cet extrait d'"Envoyé spécial", les journalistes ont interrogé Ashin Kumara, qui passe pour un sage. Un homme extrêmement religieux et très influent.

Ashin Kumara dirige 47 monastères... et il est fier de travailler avec les plus hautes autorités militaires de Birmanie. Le moine-informateur rejette toutes les accusations de nettoyage ethnique, au motif que les prix Nobel de la paix qui le dénoncent, comme Malala ou Desmond Tutu, n'ont…

Lire la suite sur Franceinfo

 
8 commentaires - Bouddhiste et raciste : un moine birman réclame un mur contre les Rohingyas
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]