Bosnie: à Srebrenica, 22 ans après, on inhume encore des victimes

Chargement en cours
 Des femmes bosniaques survivantes du massacre de Srebrenica se recueillent le 11 juillet 2017 devant les nom du mémorial de Potocari, près de Srebrenica

Des femmes bosniaques survivantes du massacre de Srebrenica se recueillent le 11 juillet 2017 devant les nom du mémorial de Potocari, près de Srebrenica

1/3
© AFP, ELVIS BARUKCIC
A lire aussi

AFP, publié le mardi 11 juillet 2017 à 19h24

Les restes de 71 victimes bosniaques récemment identifiées du massacre de Srebrenica, il y a 22 ans en Bosnie, ont été inhumés mardi au mémorial de cette tuerie, la pire sur le sol européen depuis la fin de Deuxième Guerre mondiale. 

En quelques jours de juillet 1995, plus de 8.000 Musulmans, quasi-exclusivement des hommes et des adolescents, qui fuyaient l'enclave de Srebrenica ont été massacrés par les forces serbes de Bosnie du général Ratko Mladic. Un bain de sang considéré comme un acte de génocide par la justice internationale. 

Comme chaque année le 11 juillet, des milliers de personnes se sont pressées au mémorial de Potocari. Elles se sont réunies autour des 71 cercueils recouverts d'un drap vert, caressés par des femmes en pleurs. 

Fata Omerovic, 65 ans, étreint les pierres tombales de ses deux fils et de son mari : "Il ne me reste qu'une fille, personne d'autre", dit-elle. Son troisième fils a été tué au début de la guerre (1992-95) qui a fait plus de 100.000 morts. 

"Mes deux grands-pères ont aussi été tués. Ils sont déjà enterrés. Heureusement, leurs corps ont été retrouvés complets", dit Adela Efendic, 22 ans, venue enterrer son père, tué à 35 ans.

Les restes des 71 victimes, dont sept adolescents et une femme, ont rejoint 6.439 autres morts, tandis que 233 sont enterrés ailleurs, selon l'Institut bosnien pour les disparus. Un millier sont encore non identifiés ou n'ont pas été retrouvés.

A Belgrade, le président serbe Aleksandar Vucic a répété qu'"un terrible crime (avait) été commis" à Srebrenica. Il a également évoqué les crimes dont ont été victimes les Serbes dans les Balkans pendant les conflits des années 1990 ou la Deuxième Guerre mondiale.

La Serbie refuse de considérer le massacre de Srebrenica comme un génocide. Plusieurs dirigeants de l'opposition ont plaidé en ce sens. 

Mais "leurs paroles n'engagent pas l'État", a déclaré Aleksandar Vucic, qui était à l'époque des guerres des Balkans un proche collaborateur du faucon ultranationaliste serbe Vojislav Seselj. Sa visite il y a deux ans au mémorial, avait été émaillée d'incidents. 


"Il ne peut y avoir de réconciliation sans vérité et sans justice", a dit mardi Bakir Izetbegovic, le chef politique des musulmans de Bosnie. Il a appelé les Serbes à "cesser de nier le génocide commis ici".

Devant le Parlement à Belgrade, des associations ont déployé une banderole en hommage aux "victimes serbes innocentes assassinées par des criminels de guerre musulmans" dans la région de Srebrenica. Pendant le conflit, 3.267 militaires et civils serbes de cette région ont été tués, selon les associations serbes.  

Un rassemblement à la mémoire des 8.000 hommes et adolescents assassinés à Srebrenica devait avoir lieu dans la soirée en face, devant la présidence serbe. 

A Banja Luka, la capitale des Serbes de Bosnie, une manifestation de soutien à Ratko Mladic, prévue pour ce mardi, a finalement été interdite. Si Radovan Karadzic a été condamné par la justice internationale pour le massacre de Srebrenica, Ratko Mladic est dans l'attente du verdict, prévu pour novembre, dans son procès. 

rus/ng/bds

 
7 commentaires - Bosnie: à Srebrenica, 22 ans après, on inhume encore des victimes
  • La Différence c'est qu'avec La YOUGOSLAVIE tout le monde vivaient paisiblement aujourd'hui les gens vivent avec la haine la faute à qui comme d'habitude les Américains et les Européens le mur est tombé et alors quoi de plus Les Allemands sont tous Milliardaires NON rien n'a changé vouloir découper les pays pourquoi ?

  • Mauvaise foi, haine, sont les seuls commentaires publiés ici.

    C"est ainsi que d'autres refusent aussi de parler du génocide des arméniens.
    C'est ainsi que d'autres justifient le maintien dans leurs colonies d'Ukraine ou de Sochi...

    Il faut plus de courage pour reconnaître ses erreurs, et accepter de les regarder en face.

    Guy_a_TOULON , sur le sujet vous parlez de mauvaise fois est de haines comme seuls comme seul commentaires publiés, le génocide arménien je ne l'oubli pas , mais ici on parle de bosniaques, pour ce qui est de la haine je n'opposrez que le savoir, ce que j'écris de l'époque de la guerre de l'ex YOUGOSLAVIE, j'étais face aux acteurs journalistes et témoins de ces horreurs, j'ajouterez la connaissance, un commentaires est censurez je vous conseille de faire sur votre site de recherche SS MUSLMANS vous obtiendrais sans effort des centaines de photos d'époques ainsi que l'accé a une masse colossale de documents ce que je fait c'est sans haines juste la vérité face a la haine de certain par leurs sous culture est leurs haine religieuse d'origines catholiques je haïs toute les religion dans tout les sens

  • arrêtez de nous bassinez combien de fois dans des reportage d'époques fait par de vraies journalistes a la tv nous avons vues les preuves que les bosniaques on fabriquez de fausse accusation contre les serbes, ils ne savait plus quoi inventez ces bosniaques, mêmes les journalistes en rigolaient de leurs images de toute ces fausses accusations, en plus dans l'islam le théâtre est interdit ce sont les plus mauvais acteurs du monde en BOSNIE, des reportage a ce roulez par terre de rires

    A propos de la guillotine..Non elle n'existe plus vous pouvez remercier votre idole Badinter...

  • nous n'oublieront pas non plus, le marché de SARYEVO , ou des obus soit disant serbe auraient tuez 65 civils bosniaques, un officier , un colonel d'artillerie français commis par l'ONU a déduis sans erreurs possible que les obus tombez au pieds de l'immeuble a cause étaient tirez par les bosniaques qui eux étaient du bon coté, les serbes eux étents de l'autre côté, les obus ne pouvait tomber au pied, mais passez a travers l'immeuble, l'officier fut limogez avent la fin de l'enquête sur demande du gouvernement de kermitterrand

    pourquoi avez vous effacer les autres véritées ???? hhhaaaaaa !!!!hhhoouuiii pas touches les""""musulmans """"bosniaques""" c'est les censureux vous ne savez rien de l'histoire, la vraie , faut pas dire la veérité

    avent le massacre de SEBRENISCA les photos aériennes des avions US ou tout les jours pris dans un champs il y avait de plus en plus de tombes fraîches, quand l'ONU a fait faire une enquête avec des spécialiste légiste français, dans les tombes ce nétait pas des morts frais c'était des vieux reste pris dans de vieilles tombes dans un cimetière serbe le tout fait par des bosniaques qui accusez les serbes
    QUI DIT QUE LES RESTE NE SONT PAS SORTIE D'AILLEURE, du déjà fait par LES BOSNIAQUES pour accuser les serbes
    surtout n'effacez pas la vérité, censure, même si cela ne plait pas aux musly bosniaques

  • On n'en fait beaucoup moins pour les chrétiens d'Orient massacrés par des musulmans.....................................................

    autres chose a rajouter ???

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]