Bakhtiyar Haddad, journaliste et fixeur, tué à Mossoul

A lire aussi

Libération, publié le lundi 19 juin 2017 à 20h06

Bakhtiyar Haddad, journaliste kurde, riait beaucoup, de tout et avec qui le voulait bien. Il était capable de dérider des colonels irakiens sentencieux et des gardes austères et procéduriers de check-points kurdes. Il riait avec les soldats, les civils et les journalistes français qu'il accompagnait à Mossoul.

Depuis le début de l'offensive, en octobre, pour chasser l'Etat islamique de la ville, il était de toutes les batailles. Plusieurs télés, radios et journaux, dont Libération, ont eu recours à lui pour passer les barrages de l'armée et convaincre des unités irakiennes de les laisser les suivre durant les assauts. Il avait aussi couvert la reconquête de Fallouja à l'été 2016. Il avait eu la main gauche transpercée par une balle de kalachnikov et en gardait une…

Lire la suite sur Libération

 
0 commentaire - Bakhtiyar Haddad, journaliste et fixeur, tué à Mossoul
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]