Bachar Al-Assad interpelle la France : "Attaquer la Libye, ça faisait partie des droits de l'homme?"

Bachar Al-Assad interpelle la France :

Bachar Al-Assad, à Damas, en novembre 2016

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le lundi 09 janvier 2017 à 07h50

"Toutes les guerres sont mauvaises, mais la question est : comment libérer les habitants des terroristes. C'est notre devoir!" Telle est la teneur du message de Bachar Al-Assad, qui a accordé un entretien rare à plusieurs médias français dont Franceinfo et RTL, diffusé ce lundi 9 janvier en début de journée.

Le président syrien estime que son régime est sur la bonne voie pour reprendre le contrôle de son pays, dont certaines villes sont contrôlées par la rébellion ou le groupe Etat islamique depuis 2013.

"TOUT L'ENJEU DE LA GUERRE, C'EST DE GAGNER LE CŒUR DES CIVILS"

La reprise d'Alep au mois de décembre, a notamment marqué un symbole fort en cette fin d'année : "Nous ne considérons pas ça comme une victoire, mais c'est un moment critique et nous sommes sur le chemin de la victoire" lance t-il, réfutant les accusations de crimes de guerre sur son peuple, malgré les 300.000 personnes tuées depuis le début du conflit en Syrie en 2013. "Tout l'enjeu de la guerre en Syrie, c'est de gagner le cœur des civils. Vous ne pouvez pas avoir le soutien populaire si vous bombardez vos populations!", assure t-il malgré les accusations récurrentes, pointant au passage du doigt les États-Unis et la France qui "ne sont pas en mesure de nous accuser". "Si on parle de la France, attaquer la Libye, ça faisait partie des droits de l'homme?", demande Bachar Al-Assad.


Le président syrien livre au passage un mot sur François Fillon, avec qui il n'a "aucun contact". Le candidat de la droite et du centre en vue de la prochaine élection présidentielle a multiplié les prises de position plus conciliantes avec le régime de Damas. "Si ses déclarations sont mises en oeuvre, ce sera très bien", juge t-il prudemment, rappelant que plusieurs élus "font l'inverse" de ce qu'ils disent une fois au pouvoir.

Quant à l'opposition dans son pays, pas de distinction. "Nous avons la légitimité de libérer n'importe quelle zone", estime t-il mettant au passage dans le même sac Etat islamique, "Rebelles", "Modérés", et même les "Casques blancs". Décrite comme une ONG humanitaire, ces équipes de sauveteurs volontaires sont dans le viseur du régime syrien, qui les accusent d'être liés à Al-Qaïda.

 
78 commentaires - Bachar Al-Assad interpelle la France : "Attaquer la Libye, ça faisait partie des droits de l'homme?"
  • C'est triste de le constater, Bachar Al-Assad est indispensable pour contenir autant que faire se peut les cinglés de Daech.
    Nos politiques "bien pensants" auraient été mieux inspirés de se servir de lui et d'attendre que le problème soit réglé (s' il l'est un jour) pour jouer les vierges effarouchées.
    Un Hollande qui reconnait avoir ordonné l'élimination physique de dizaines de personnes (à juste titre) aurait dû se montrer un peu plus pragmatique et un peu moins soucieux de soigner son image de bisounours.
    Ça aurait certainement sauvé beaucoup de civils.

  • le 09 01 2017 à 18 59

    Mais pourquoi hollande s'en est allé embêter la Russie et la Syrie, en disant qu'il était préférable que de dangereux terroristes islamistes attaque le régime Syrien pour satisfaire l'égo du président français.

    On va finir par croire à ce que raconte Aquilino Morelle et que le président Français est en fait " deux personnages" : celui qui voulait faire le fanfaron en prétendant être devenu le président de la France et l'ancien Enarque qui avait finit par se ranger aux postulats de Hidalgo qui prétend qu'il est préférable de traverser PAris en scooter que de se shooter dans les salles de Touraine pour faire une moindre pollution de la vie politique française !

    Du coup avec hollande à la tête de la France , non seulement on a pas encaissé le règlement des deux mistral mais en plus on encaisse du ridicule comme peut en distribuer Mme royal quand elle explique que les socialistes sont des spécialistes de la triche...

    non mais sérieux on passe vraiment pour des charlots avec des socialistes au pouvoir.

  • Ceux qui n'auront pas le courage de rejoindre le peuple ne seront pas élus : Valls et tout le PS, Fillon (j'ai écouté ce matin Rotailleau qui est l'exemple type de porte-parole qui feront perdre Fillon, Apparu pourtant soutien de Juppé est bien plus efficace), Macron, et même Mélenchon qui a dans son staff des bobos anti Bachar et anti-Poutine qui vont l'enterrer.
    Seul hélas Le FN avec Philippot et Le pen ne passent la rampe sur ce sujet.

  • Est-il vraiment utile de tendre un micro à Bachar Al-Assad pour lui permettre "d'interpeller la France"

    "Après la Roue de la Fortune
    Les Assassins, les Assassins
    Sont à la Une !"

    "Tu vois, rien n'a vraiment changé"

    Nous comprenons votre déconvenue, mais êtes-vous bien sur d'avoir été bien formaté ou conditionné par les informations partiales qui nous sont données journellement.
    Le peuple syrien est souverain, Bachar Al-Assad a été élu !

    a okercy
    Les assassins , c ' est bien les américains qui ont commencé en Irak suivis par les occidentaux qui ont cru les bobards mensongér de bush
    idem en Syrie , ils accusaient Assad de tuer son peuple ;
    ce peuple qui n ' était d ' autre que des terroristes venus du monde entier , et aussi de france !
    et de quel droit la france a bombardé la libye ??

    Mais bine-sûr qu'il est utile de tendre le micro à Bachar El Assad car c'est lui qui est le vainqueur, il a gagné la guerre et donc les micros vont se tendre de plus en plus.

  • la large majorité des français n ont rien a foutre de la libye de la syrie de l irak les fameux dirigeants de ces pays étaient des dictateurs soit disant et les américains et nos gouvernants de l époque et actuel on fait le choix de suivre le amerloques pas les français en attendant a cause de nos gouvernants des français sont mort victime des attentats nos politiques pourront défiler main dans la main pour nous faire croire a une solidarité nous ne marcherons jamais dans leur fourberies......

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]