Au moins 250 Syriens réfugiés au Liban de retour au pays

Chargement en cours
 Des Syriens réfugiés au Liban sont pris en photo en train de retourner en Syrie le 12 juillet 2017 sur la route près de Aarsal (nord-est) au Liban direction Assal al-Ward en Syrie

Des Syriens réfugiés au Liban sont pris en photo en train de retourner en Syrie le 12 juillet 2017 sur la route près de Aarsal (nord-est) au Liban direction Assal al-Ward en Syrie

1/3
© AFP, STRINGER
A lire aussi

AFP, publié le mercredi 12 juillet 2017 à 20h06

Au moins 250 Syriens réfugiés au Liban sont retournés mercredi dans leur pays en vertu d'un accord entre des rebelles et le Hezbollah, allié au régime de Damas, selon une source de sécurité, un correspondant de l'AFP et le mouvement libanais.

Le Liban accueille plus d'un million de réfugiés ayant fui le conflit en Syrie voisine, nombre d'entre eux vivant dans des camps informels. Des ministres libanais insistent pour qu'ils retournent le plus rapidement possible dans leur pays, dans les zones qui sont sûres.

Une source de sécurité libanaise a affirmé à l'AFP qu'entre 250 et 300 Syriens, avaient quitté le Liban en convoi.

Parmi eux figurent "des combattants armés et des civils (qui) ont quitté (...) des camps près de Aarsal (nord-est) pour la ville de Assal al-Ward en Syrie", a affirmé cette source.

Il s'agit de la deuxième fois que des Syriens réfugiés à Aarsal reviennent en groupe à Assal al-Ward depuis juin.

Ce secteur proche de la frontière, à une quarantaine de km au sud de Aarsal, est relativement calme depuis que les forces du régime syrien et le Hezbollah l'ont repris aux rebelles.

Un correspondant de l'AFP a vu des réfugiés à bord de 24 véhicules, dont des voitures, des tracteurs et des pick-up, traverser mercredi la frontière entre le Liban et la Syrie.

Une fois arrivé en Syrie, le groupe a été accueilli par des responsables du gouvernement et des membres du Hezbollah.

Une source au sein du Hezbollah a affirmé que l'opération avait eu lieu "après des négociations entre le Hezbollah et des hommes armés" dans un des camps.

Les bureaux du Haut-Commissariat de l'ONU pour les réfugiés (HCR) au Liban et le Croissant rouge syrien arabe ont indiqué à l'AFP ne pas être impliqués dans cette opération.

La tension entre réfugiés syriens et forces de sécurité libanaises à Aarsal est particulièrement palpable depuis le 30 juin, quand l'armée a mené des raids dans deux camps de la zone. 

Des kamikazes s'étaient fait exploser au cours de l'opération et des dizaines de personnes avaient été arrêtées.

bur/mjg/sah/mer/vl

 
7 commentaires - Au moins 250 Syriens réfugiés au Liban de retour au pays
  • 250 qui viendront en moinbs en EU
    curieux
    ce sont des Syriens qui ne sont pas noirs

  • Voilà des gens qu'il faut aider ! et tous les migrants de ce pays doivent retournées chez eux !

  • Compliqué de s'y retrouver dans ce pays, entre gentils et méchants, gentils civils et méchants civils, gentils islamistes et méchants islamistes, gentils kurdes qui sont méchants pour pas mal de monde, méchants du Hezbollah terroristes pour les uns et héros pour les autres, méchants russes, gentils américains (et lycées de Versailles...) presque tous sont armés jusqu'aux dents prêts à bondir, bref, c'est pas demain la veille qu'on ira y passer des vacances!

  • Ils sont si beaux ces gosses ! Que d'injustices. Et tant de pacifiques qui dégustent. Décidément l'Amérique aussi risque gros. Elle ne sait plus trop dans quelle direction aller, du n'importe quoi ! Affligeant, désolant, écoeurant, décevant. Si nous étions à leur place...Rien ne dit d'ailleurs qu'un jour cela ne nous arrive à nous aussi. Ce ne serait que justice. Fini nos certitudes, nos petits conforts d'égoïstes individualistes et forcenés. Croiser les bras, passifs, attendons encore un peu...Si une centrale nucléaire, par exemple...Rien que ça...Vous allez voir la panique. Chacun son tour après tout.

  • très bonne initiative , qu'elle fasse des émules !!!!

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]