Alerte
16:51
14-juillet: Donald Trump a accepté l'invitation d'Emmanuel Macron

Attentat de Londres : les terroristes voulaient louer un poids-lourd pour faire plus de victimes

Attentat de Londres : les terroristes voulaient louer un poids-lourd pour faire plus de victimes

Un policier britannique le 5 juin 2017 à Londres, au lendemain de l'attentat qui a fait 8 morts.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 10 juin 2017 à 08h22

L'un des trois assaillants de l'attentat de Londres a voulu louer un camion de 7,5 tonnes, mais "la procédure de paiement a échoué", a révélé la police britannique.

Alors que Londres est encore sous le choc de l'attentat qui a fait 8 morts, dont trois Français, et une cinquantaine de blessés, la police britannique révèle samedi 10 juin que les trois assaillants auraient pu faire encore plus de dégâts.

L'un des trois terroristes abattus par les forces de l'ordre voulait louer un camion de 7,5 tonnes avant d'opter pour une camionnette, qui a semé la terreur sur le London Bridge samedi soir 3 juin. Les trois hommes s'étaient ensuite attaqué au couteau des passants dans le quartier animé de Borough Market.

Le jour de l'attentat, Khuram Shazad Butt a effectué des démarches sur internet pour essayer de se procurer un camion, mais "la procédure de paiement a échoué", a expliqué Dean Haydon, le chef de l'unité anti-terrorisme de Scotland Yard. Avec un tel véhicule, "les conséquences (de l'attaque) auraient pu être bien pires", a-t-il souligné. "À ce stade de l'enquête, il me semble qu'il s'est donc tourné vers un plan B, qui a abouti à la location de la camionnette", a ajouté M. Haydon.

Des cocktails Molotov retrouvés

Différents objets ont été retrouvés à l'intérieur du véhicule parmi lesquels des cocktails Molotov et des deux chalumeaux. "Treize bouteilles de vin enroulées dans des chiffons, et contenant à priori un liquide inflammable", a précisé Scotland Yard dans un communiqué.

La police a également publié des images des couteaux en céramique utilisés par les agresseurs, longs de trente centimètres, de couleur rose et de marque Ernesto, afin d'obtenir des informations sur leur provenance auprès du grand public. "Nous avons besoin d'en savoir davantage à propos de ces couteaux peu communs. D'où viennent-ils ? Où les assaillants ont-ils pu se les procurer ?", s'interrogent les enquêteurs.

Les policiers pensent également avoir localisé le logement où a été organisée l'attaque, à l'une des adresse qui a été perquisitionnée, dans le quartier de Barking, dans l'est londonien. Ils y ont notamment retrouvé un exemplaire du Coran en anglais, "ouvert à la page décrivant le martyre", ainsi que des bouteilles dont émanait "une odeur de pétrole" et une recharge de liquide pour briquet.

Au total, la police a mené des recherches dans 12 logements dans les quartiers de Barking et d'Ilford et a arrêté 18 personnes. Cinq personnes sont toujours en garde à vue, et treize ont été libérées sans poursuites.

 
33 commentaires - Attentat de Londres : les terroristes voulaient louer un poids-lourd pour faire plus de victimes
  • on a l'impression que les médias soient décus qu'il n'y ait pas plus de morts et que les hypothétiques victimes ont eu de la chance... Pour eux c'est un manque à gagner évident!

  • Alors ! les fichés S qu'est ce que l'on attend ?

  • "l'amateurisme tuera le terrorisme", mais ce coté amateur doit nous inquiéter, il prouve que ces gens sont avant tout des frustrés, mal dans leur peau, donc le fruit de l'incapacité ou, plus précisément, l'absence total de toute volonté d'intégration de la part de notre société de consommation. Le terrorisme c'est comme la cigarette ou l'alcool tant que les pertes sont inférieuyres au profit on ne réagit pas, finalement c'est nous et notre société qui sommes des amateurs (de sensations fortes p-ê) dans cette histoire.

  • Mais fort heureusement cela n'est pas arrivé !!!!.......Vous n'avez vraiment rien à raconter pour dire des inepties pareilles........

  • D'après le titre de l'article, on pourrait penser que son auteur semble déçu qu'il n'y ait eu pas plus de victimes. Honteux.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]