Assad affirme que l'attaque chimique est "une fabrication à 100%"

Assad affirme que l'attaque chimique est

Le président syrien Bachar el-Assad lors d'une interview à Damas accordée à l'AFP le 12 avril 2017

A lire aussi

AFP, publié le jeudi 13 avril 2017 à 15h45

Syrie: Bachar al-Assad affirme que l'attaque chimique présumée est totalement fabriquée et a servi de "prétexte" pour justifier les frappes américaines

Le président Bachar al-Assad a affirmé que l'attaque chimique présumée sur une ville rebelle de Syrie était totalement fabriquée et avait servi de "prétexte" pour justifier les frappes américaines contre son armée, dans un entretien exclusif accordé mercredi à l'AFP à Damas.

"Il s'agit pour nous d'une fabrication à 100%", a déclaré M. Assad dans sa première interview après l'attaque chimique présumée à Khan Cheikhoun, dans la province d'Idleb (nord-ouest), et les représailles américaines.

"Notre impression est que l'Occident, principalement les Etats-Unis, est complice des terroristes et qu'il a monté toute cette histoire pour servir de prétexte" à l'attaque américaine du 7 avril contre une base aérienne dans le centre du pays, a ajouté M. Assad.

Les Occidentaux ont imputé au régime Assad l'attaque chimique présumée et, en guise de représailles, les Etats-Unis ont mené leurs premières frappes contre une base militaire du régime syrien depuis le début du conflit il y a six ans.

L'attaque chimique présumée, dont les images de personnes saisis de convulsions ont choqué le monde, a causé le 4 avril la mort de 87 civils, dont 31 enfants, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

"Les seules informations dont dispose le monde jusqu'à présent sont celles publiées par la branche d'Al-Qaïda", a affirmé le chef de l'Etat syrien en référence au groupe jihadiste, Fateh al-Cham, qui contrôle la ville de Khan Cheikhoun avec les rebelles.

M. Assad a démenti toute implication dans l'attaque, arguant que son régime ne possédait plus d'armes chimiques depuis 2013.

"Nous ne possédons pas d'armes chimiques(...) Il y a plusieurs années, en 2013, nous avons renoncé à tout notre arsenal (...) Et même si nous possédions de telles armes, nous ne les aurions jamais utilisées", a-t-il dit.

Le président syrien a affirmé qu'il voulait une enquête sur ce qui s'est passé à Khan Cheikhoun, mais à condition qu'elle soit "impartiale".


"Nous allons œuvrer (avec les Russes) en vue d'une enquête internationale. Mais elle doit être impartiale. Nous ne pouvons permettre une enquête que si, et seulement si, elle est impartiale et en nous assurant que des pays impartiaux y prendront part pour être sûrs qu'elle ne sera pas utilisée à des fins politiques", a-t-il dit.

 
38 commentaires - Assad affirme que l'attaque chimique est "une fabrication à 100%"
  • Steppenwolf  (privé) -

    Le journaliste américain d’investigation Robert Parry - qui a publié une grande partie des articles sur l’affaire Iran-Contra pour Associated Press et Newsweek dans les années 1980 - dit que à propos de l’accusation par Washington faisant porter la responsabilité de l’attaque chimique sur le gouvernement syrien, de nombreuses sources du renseignement américains ont fait des analyses contradictoires au gouvernement trump, et déclarent que la majorité des preuves suggérait l’implication des rebelles affiliés à al-Qaïda qui représentent le noyau des forces rebelles. un coup monté par les rebelles destiné à forcer Trump à renverser une politique annoncée seulement quelques jours auparavant c’est-à-dire que le gouvernement des États-Unis ne viserait plus un « changement de régime » en Syrie et se focaliserait sur l’attaque de l’ennemi commun, les groupes terroristes islamiques.

  • en Irack les américains n'ont jamais trouvé d'armes chimiques mais ils ont contribué à la destitution de Sadam avec toutes les conséquences qui ont suivi .
    Ils recommencent en Syrie avec les néfastes conséquences qui peuvent suivre
    Sarkosy aidé par la américains a supprimé Kadafi avec toutes les conséquences qui ont suivi .
    Certes ces gens là n'étaient pas des anges mais au moins , les félés islamistes étaient sous contrôle ce qui n'est plus le cas aujourd'hui .
    les médias , comme d'habitude , plonge vers un soutien total aux américains et désignent Poutine comme le satan des temps modernes .
    Mais les peuples ne suivent plus les manipulations américaines , ni de Hollande et Merkel et autres

  • Assad est un homme volontaire puisqu'il résiste aux djihadistes .
    L'affaire des gaz chimiques n'est pas du tout claire .
    Il est peut étre innocent .

    Il est très probablement innocent, il n'y a que deux options possibles:
    1/ l'explosion d'un dépôt ou d'un transport de produits toxiques lors du bombardement de l'armée syrienne sur les installations des islamistes. L'armée syrienne avait signalé à l'ONU la présence d'un convoi de camions venant de Turquie, personne ne veut tenir compte de ce signalement.
    2/ l'attaque au gaz a été montée de toutes pièces par les groupes islamistes et leurs soutiens comme ce fut le cas en 2013 à La Goutha ou la responsabilité des rebelles vient d'être confirmée (mais là non plus personne n'en parle).

    Votre grand "humaniste" Assad utilise l'arme chimique à "l'insu de son plein gré" ... Sous le masque vertueux de ce ce gros enfoiré de Bachar se cache le plus hideux des visages. Assad est une insulte au genre humain.

  • la "connerie americaine" de "destruction massive"!!!....des le debut ,ce coup de com...paraissait hyper-foireux!!....

  • Enlevez Assad, puisque c'est ce que réclame les rêveurs, et vous aurez un dictateur bien plus pire que lui à la tête du pays, ça n'a pas suffit en chassant sadam hussein ,et kadafi , on voit le résultat mais ils n'ont rien compris

    Utiliser la raison pour justifier l'injustifiable est le comble de l'indifférence, de l'inhumanité, de la bassesse, de l'injustice, de la lâcheté. C'est méprisable.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]