Afghanistan: au moins 90 jihadistes de l'EI tués par la bombe américaine

Chargement en cours
1/4
© AFP, AFP
A lire aussi

AFP, publié le samedi 15 avril 2017 à 14h37

Afghanistan: au moins 90 jihadistes du groupe Etat islamiste (EI) tués par la méga bombe américaine larguée dans l'est du pays

La méga-bombe américaine larguée jeudi sur les positions du groupe Etat islamiste (EI) dans l'Est de l'Afghanistan a fait au moins 90 tués parmi les jihadistes qui continuent samedi de résister au "nettoyage" des forces afghanes et américaines.

Le bilan a triplé comparé à celui avancé vendredi par les responsables afghans qui donnaient 36 morts parmi les membres de l'EI: la plus puissante arme conventionnelle de l'armée américaine a visé un réseau de grottes et de tunnels dans la province du Nangarhar, frontalière du Pakistan, qui permettait aux combattants de circuler à l'abri.

Les forces afghanes épaulées par les Américains poursuivent également des "opérations de nettoyage" dans la région, fief de l'EI dans le pays qui semble avoir reçu des renforts venus du Pakistan voisin, selon un responsable local.

"Nous n'avons toujours pas pu accéder au site bombardé. Les commandos progressent lentement", a indiqué samedi après-midi à l'AFP Esmail Shinwar, gouverneur du district de Achin, place-forte de Daech (acronyme arabe pour l'EI).

"Il reste des poches de résistance sur les sommets et la peur des mines. De nouveaux combattants sont sans doute venus de l'autre côté de la frontière pour récupérer les corps", a-t-il ajouté.

C'est la première fois que cette bombe hors-norme de près de 10 tonnes dont près de 9 tonnes d'explosifs, la GBU-4/B3, surnommée "la mère de toutes les bombes", est utilisée.

Le groupe EI a démenti vendredi via son organe de propagande Amaq avoir subi des pertes dans ce bombardement.

Mais selon Esmail Shinwar, "au moins 92 combattants de Daech ont été tués" par la bombe.

"Trois tunnels dans lesquels les combattants avaient pris position au moment de l'attaque ont été détruits" a-t-il précisé. Mais selon lui, il n'y a eu aucune victime au sein de la population ou parmi les militaires.

"Les civils avaient été informés au préalable et ont pu fuir la région", a-t-il affirmé. Le porte-parole du gouverneur provincial, Attaullah Khogyani, a évoqué "90 combattants de Daech tués" et confirmé à l'AFP "une opération de nettoyage conduite avec succès" par les forces afghanes et les troupes américaines.

- Grand embrasement -

"A la suite du bombardement, des repaires stratégiques de Daech et un complexe profond de tunnels ont été détruits" avait indiqué vendredi le ministère afghan de la Défense dans un communiqué citant un bilan de 36 tués.

L'explosion de la méga-bombe a résonné des kilomètres à la ronde et provoqué un grand embrasement dans cette région montagneuse isolée.

Une vidéo publiée par l'armée américaine montre un panache de fumée s'élevant d'un terrain accidenté.

Une source proche des insurgés afghans a indiqué à l'AFP sous couvert de l'anonymat que des habitants avaient senti le sol bouger "comme lors d'un tremblement de terre"; certains se sont même évanouis en raison de la puissance du souffle, selon cette source.

L'emploi de la bombe, conçue en 2002-2003 au début de la guerre en Irak, a été critiqué par certains dirigeants de la région.

Mais le président afghan, Ashraf Ghani, l'a soutenu, de même que le commandant des forces américaines en Afghanistan, le général John Nicholson, pour qui "c'était la bonne arme contre la bonne cible".

Selon des observateurs dans la région, l'EI a installé ses bases à proximité des villages et habitations en particulier dans le district d'Achin, obligeant des milliers de familles à quitter la zone a indiqué le gouvernement afghan.


Les combats s'étaient intensifiés ces dernières semaines pour tenter de déloger les jihadistes, appuyés par les forces américaines dont un soldat a été tué la semaine dernière.

Un porte-parole des talibans, Zabihullah Mujahid, a condamné le bombardement en estimant dans un communiqué qu'éliminer Daech était "le travail des Afghans".

Mais cette opération peut aussi servir d'avertissement aux insurgés afghans qui s'apprêtent à lancer leur offensive de printemps.

 
44 commentaires - Afghanistan: au moins 90 jihadistes de l'EI tués par la bombe américaine
  • pas assez mon fils,pas assez !!!!!

  • Si chaque fois qu'une action anti EI est réussie il y a des gens pour critiquer, à quoi cela sert-il que des gens risquent tous les jours leur vie pour nous. Il faut rapatrier tout le monde et attendre de se faire tous massacrer y compris les gros malins critiqueurs.

    Ce n'est pas l'action, mais l'acteur qui est critiqué (les états unis et le gouvernement Trump), qui agit sans demander l'avis à la communautés internationale et ressemble de plus en plus à ces démons qu'il prétend combattre.......

    La vraie question c'est qui fabrique et vend les armes qui servent à faire temps de mort ?

    Je suis d'accord avec vous Couramiau. En fait c'est Trump qui dérange, et non son action. Tout le monde s'accorde à dire que l'EI est le pire ennemi de l'occident ; l'essentiel est qu'il soit vaincu et peu importe par qui.

    humaminor  (privé) -

    L’invasion de l’Irak pour lutter contre le terrorisme d’Alquaïda nous a fabriqué les terroristes de l’EI, vous n’en étiez pas encore informé? c’est pourtant l’EI qui revendique les attentats dans nos pays. Avant de foncer tête baisser dans des actions militaires les tacticiens seraient inspirer de prévoir tous les résultats de leurs actions, en particulier sur les populations poussées vers le terrorisme.

  • c'est vrai qu'elle est bien grosse cette bombe! mais est elle efficace contre une telle idéologie? Rappelez vous ce que les US ont du faire pour venir à bout de l'idéologie nipponne!
    Ils n'oseront plus et c'est heureux. Donc, la solution est de se protéger chez nous. Déjà si on mettait le paquet de ce coté là, ce serait pas mal, mais pour cela il faudrait que nos frontières ne soient plus des passoires, et arrêter de prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages!

  • Cela fait 36 ou 90 djihadistes tués, cela dépend des sources, mais sur le plan économique il faut assumer la dépense. Chaque exemplaire coûte 16 millions de dollars, en supplément des millions dépensés pour le réglage de l'engin, qui se monte à 300 millions de dollars. Combien de bombes faudra-t-il utiliser pour détruire tous les souterrains qui servent de bunkers à la branche afghane de Daech ?
    aigletierre

  • Il y en a tellement encore.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]