Yvan Bourgnon depuis le Groenland : "Ce fut bien plus dur que prévu"

Yvan Bourgnon depuis le Groenland : "Ce fut bien plus dur que prévu"©TONY WALTHAM / ROBERT HARDING HERITAGE / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le samedi 23 septembre 2017 à 00h04

Il affirme qu'il ne pourra jamais réaliser quelque chose de plus grand. Après deux mois en mer et 7 500 km parcourus pour relier le Pacifique à l'Atlantique en passant par le Grand Nord canadien, Yvan Bourgnon est enfin sur la terre ferme. "Ce fut bien plus dur que prévu parce que le défi s'est transformé en quelque chose de vraiment difficile à partir du moment où les glaces m'ont barré la route puisque je suis quand même resté trois semaines complètement bloqué", raconte-t-il au micro de France 2.

La peur de sa vie

Et après les glaces, Yvan Bourgnon a dû affronter une tempête et des vents catabatiques soufflant à plus de 130 km/h. "J'ai cru que c'était la fin à ce moment-là", confie-t-il. Il admet que c'est la première fois, dans sa vie de sportif, qu'il a eu peur pour…

Lire la suite sur Franceinfo

 
1 commentaire - Yvan Bourgnon depuis le Groenland : "Ce fut bien plus dur que prévu"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]