Violences à Saint-Denis: Pécresse prise à partie par la mère d'une lycéenne en garde à vue

Violences à Saint-Denis: Pécresse prise à partie par la mère d'une lycéenne en garde à vue©BFMTV
A lire aussi

BFMTV, publié le mercredi 08 mars 2017 à 15h55

Au lendemain de violences survenues dans trois lycées de Saint-Denis, la présidente de la région Ile-de-France s'est rendue sur les lieux pour constater les dégâts, estimés à 70.000 euros. À son arrivée, Valérie Pécresse a été interpellée par une mère de famille, lui exprimant son indignation concernant la prolongation des 54 gardes à vue, dont celle de sa fille.



"Ceux qui ont fait ça ne sont pas seulement des enfants, mais aussi des voyous", lui a rétorqué la présidente de région, qui a déjà indiqué qu'elle porterait plainte contre ces violences.

 
425 commentaires - Violences à Saint-Denis: Pécresse prise à partie par la mère d'une lycéenne en garde à vue
  • Bel exemple que celui de cette mere qui souhaite interpeller Valerie Pecresse et arrive en filmant avec son tres beau téléphone. Elle cherche juste à faire le buzz ou quoi ? Oui Mme vous êtes responsable de l'éducation que vous donnez à vos enfants vous devez montrer l'exemple à vos enfants pas venir en provocatrice devant les caméras. Pour ce qui est des allons si vous êtes défaillants il est normal qu'on les supprime

  • S U R R É A L I S T E !!!
    Il faut contrôler les activités et "loisirs" de cette famille et le cas échéant sucrer toutes ses prestations sociales "et plus si affinité".
    Après des décennies d'actions préventives coûteuses pour tenter d'atténuer des EFFETS de dérives, il est plus qu'urgent de passer aux actions curatives sur les CAUSES et faire respecter l'Etat de Droit, nos Institutions et protéger notre Bien Commun.
    Ceci dit, à la base, nous sommes tous responsables du comportement de cette personne, car tout est lié et en matière d'éducation la structure mentale de ces gens, fait que eux sont les victimes et la Société est coupable...
    Qui plus est, nos "élites médiaticopolitiquoassociatives" martèlent à plein temps, que ces personnes vivent dans des quartiers "défavorisés" et que les actes de délinquance sont commis non plus par des voyous, mais par des "jeunes", qui plus est, quand un Président de la République devant toute la France se précipite au chevet du fameux Théo, sans connaitre le résultat de l’enquête, ni les tenants et aboutissants, cela est déjà un appel à l’insurrection.
    La première réforme à faire dans ce pays, est celle du vocabulaire.
    Pour preuve, les amplificateurs de la bien pensance, ont même embrumés l'esprit des français sur des notions basiques de destination à des fins de culpabilisation, en fusionnant outrageusement et sans vergogne les qualifications de migrant, immigré, réfugié, sans papier, clandestin, qui n'ont rien de commun.
    Pourtant, ne pas tolérer les migrants (souvent clandestins), ce n’est pas refuser pour un temps, l’aide et l’assistance aux réfugiés.
    Comme dirait l'autre : "Quand c'est flou, il y a un loup !!!"

  • Elle est pas gonflée la madame elle croix que c'est à l'état d’élever ses enfants elle est irresponsable cette dame je lui ferait payer les dégâts et ça lui convient pas elle sait se qui lui reste à faire.

    Ils sont élevés !!! Par contre, en matière d'éducation la structure mentale de ces gens, fait que eux sont les victimes et la Société est coupable...
    Nos "élites" affirment qu'ils vivent dans des quartiers "défavorisés" et que les actes de délinquance sont commis non plus par des voyous, mais par des "jeunes" de ces mêmes "quartiers "défavorisés".
    De plus nombreux d'ente eux, estiment qu'ils sont arrivés là, car la France repentante, a commis comme l’affirme Macron, un "Crime contre l'Humanité" dans leur pays d'origine.
    On sait donc, dans ces conditions et par la volonté des Pouvoirs en place, qui sont les destinataires de l'addition à payer.

  • J'espère que les parents seront mis à contribution pour rembourser les dégats, c'est tout.

  • oui ce sont des racailles et on devrait faire payer les parents , pas de cadeaux pour les ennemis de la republique ...

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]