Violemment insultée par un maire, Audrey Crespo-Mara porte plainte

Violemment insultée par un maire, Audrey Crespo-Mara porte plainte
A lire aussi

6medias, publié le lundi 20 mars 2017 à 19h03

La journaliste de TF1 Audrey Crespo-Mara a été la cible d'insultes violentes de la part de Thibault Estadieu, maire de Salvetat-sur-Argout, dans l'Hérault.

Après le départ précipité de Nicolas Dupont-Aignan du plateau du 20h de TF1 samedi 18 mars, alors qu'il était interviewé par Audrey Crespo-Mara, le maire héraultais a tenu à saluer le geste du candidat de Debout la France, qui protestait contre sa non-invitation au débat entre les candidats à l'élection présidentielle sur TF1 ce lundi soir. Au passage, Thibault Estadieu ne s'est pas privé pour insulter la journaliste.

Sur les réseaux sociaux, il a posté un message misogyne et insultant envers la journaliste. « C'est une bonne leçon pour tous ces connards de journalistes qui manipulent les électeurs depuis des mois et à cette pouffiasse de présentatrice de TF1, à l'allure de cagole, qui ne se rend même pas compte de l'absurdité absolue de présélectionner cinq candidats pour le débat de lundi soir, en laissant les autres candidats tout aussi légitimes sur le carreau ».

Après ces mots très violents, le maire divers droite a ajouté un commentaire à son message, conseillant à la journaliste d'aller « se prostituer ailleurs ». Face à ces insultes, Audrey Crespo-Mara a annoncé déposer une plainte pour «injure publique envers un particulier».

 
367 commentaires - Violemment insultée par un maire, Audrey Crespo-Mara porte plainte
  • Même si les termes employés ne sont pas acceptables, il est plaisant de voir cette apparatchik du système remise à sa place.

  • Cette journaliste se croit tout permis. Comme ses confrères ils se permettent de traiter leurs invités comme des moins que rien.. ils ne laissent meme pas parler. Ils se prennent pour des êtres supérieurs parque qu ils passent à la télé.
    Elle n arrive pas à la cheville de Claire Chazal. Encore une pistonnée.
    Quantà sont invité, je lui tire mon chapeau, il a eu raison de quitter le plateau télé et vient de gagner une voix à la prochaine éléction.

  • Il est vrai que ce langage n'a pas lieu d'être MAIS même si cette présentatrice du journal télévisé ne porte pas toute la responsabilité du débat anti-démocratie organisé par TF1 car ne comportant pas les 11 candidats qui peuvent se présenter , il n'en demeure pas moins que :
    Que les remarques qu'elle adresse à Dupont Aignan sur le plateau ne sont pas des phrases apprises par cœur , même si il s'agit d'une ligne obligée par la direction de la chaine
    Ce débat qui manquait d'une équité flagrante bien que le conseil d'état qui n'est pas un tribunal (donc aucun pouvoir) ai dit le contraire est déjà incroyable
    Il fallait que la chaine s'attende aux courroux de certains

  • il est temps qu'on remette à leurs places les journalistes, pour qui se prennent-ils pour des juges?Pour un contre pouvoir? Ils sont payés à la télé par nos redevances et par la publicité que nous payons avec les produits.Les médias en ont beaucoup trop fait pour manipuler, il est temps qu'ils en viennent à l'impartialité

  • je ne comprends pas entant de violence venant de se pays perdu on font de la vallée ! qui est le sud

    Qui est le sud ? la question me désoriente.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]