Zahir Belounis, prisonnier pendant plus d'un an au Qatar : «Ils contrôlent notre vie à un point incroyable»

par libezap

Zahir Belounis a déclaré mardi dans «Le Grand Journal» sur Canal+ s'être «senti lâche après [s]a libération» du Qatar. Le footballeur a été bloqué pendant plus d’un an au Qatar après avoir réclamé son salaire à son ex-club d'Al-Jaish. «Ma communication a été très moyenne. La vérité c'est que j'ai eu peur. J'ai eu des menaces comme quoi je devais me taire». Il a dénoncé l'inaction du gouvernement français pour l'aider à sortir du Qatar. «J'ai entendu le président de la République à l'inauguration du mémorial de l'esclavage dire "le but c'est de faire évoluer l'humanité". Oui Monsieur le président. Vous auriez pu le faire, là, il n'y a pas longtemps, mais vous ne l'avez pas fait», s'est-il indigné. «C'est important, parce qu'il y a des gens qui meurent là-bas tous les jours». «On a envie de se suicider quand on est là-bas. On ne peut pas sortir, on n'a pas d'argent, [les Qataris] contrôlent notre vie à un point incroyable», précise-t-il. «Ca a été dur, vraiment très dur.»

 
0 commentaire - Zahir Belounis, prisonnier pendant plus d'un an au Qatar : «Ils contrôlent notre vie à un point incroyable»
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]