Un pilote sur le porte-avions Charles-de-Gaulle: "on défend la nation et on combat Daech" - Le 04/10/2016 à 12h43

par ITELE

Ces dernières semaines, les Rafale français ont concentré 80% de leurs frappes sur les abords de Mossoul (Irak), ville que la coalition veut reprendre à l'Etat islamique. À bord du Charles-de-Gaulle, les pilotes ont conscience de leur rôle, et de "faire un métier risqué". Pour eux, deux objectifs: "défendre la nation et combattre Daech", comme l'explique au micro d'iTELE un capitaine de frégate Alban.

 
15 commentaires - Un pilote sur le porte-avions Charles-de-Gaulle: "on défend la nation et on combat Daech" - Le 04/10/2016 à 12h43
  • Bravo mais a t'on vraiment besoin d'un porte avion? L'avantage de notre position stratégique est que nous avons des pistes partout dans notre zone d'intérêt et que cela coûte infiniment moins cher d'utiliser l'Armee de l'Air. C'est vrai que c'est moins médiatique pour un président que d'envoyer "son porte avion"!!!!!!!'

  • Notre gouvernement et nos élus (députés et sénateurs) ne nous donnent toujours pas de nouvelles des soldats français engagés au sol en Libye depuis que leur présence a été reconnue officiellement il y a trois mois ... pourquoi cette omerta? Sommes nous bien en démocratie?

  • Titre ridicule (encore). En quoi est-ce des "confessions"?

  • Mossoul : des millions d'habitants, les islamistes terroristes des milliers seulement . . . .
    n'est-ce pas aux habitants de Mossoul de se révolter et de rejeter ces terroristes ?
    arrêtons de jouer les mercenaires, et ne cherchons pas à imposer "notre liberté" ! ! !

  • A ceux qui se demandent ce que notre armée fait là bas, peut-être comprendront-ils enfin que défendre la nation passe par l'attaque de Daesh à l'extérieur de nos frontières.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]