PIP: Mas admet la tromperie, réfute vigoureusement tout "risque"

par afp

Jean-Claude Mas, fondateur de la société PIP, s'est vigoureusement défendu vendredi 19 avril devant le tribunal correctionnel de Marseille, assurant, devant une centaine de plaignantes attentives, n'avoir "pas fait prendre de risques" avec les implants mammaires frauduleux qu'il fabriquait. Durée: 00:39.

 
0 commentaire - PIP: Mas admet la tromperie, réfute vigoureusement tout "risque"
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]