Migrants : Emmanuelle Cosse pointe «des réactions de haine extrêmement dangereuses»

par libezap

Invitée ce jeudi de Jean-Pierre Elkabbach sur Europe 1, la ministre du Logement Emmanuelle Cosse a indiqué que le démantèlement de la jungle de Calais débutera dès que le gouvernement aura trouvé les 9000 places d'accueil nécessaires au relogement des migrants concernés. «Nous les aurons les places, ce n'est pas un problème», a-t-elle assuré. Surtout, l'ancienne secrétaire nationale d'EELV s'est insurgée contre «des réactions de haine extrêmement dangereuses». Et de lancer un appel : «Aujourd'hui, j'ai besoin que tous les humanistes de ce pays, que tous les progressistes s'opposent, s'expriment pour dénoncer ces actions extrêmement racistes.»

 
1 commentaire - Migrants : Emmanuelle Cosse pointe «des réactions de haine extrêmement dangereuses»
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]