Les devoirs scolaires sont source d'inégalités - Le 03/10/2016 à 18h40

par ITELE

En France, les enfants issus d'un milieu défavorisé consacrent à leur devoir 4 heures par semaine contre 6,2 heures pour les élèves issus d'un milieu socio-économique favorisé. Les parents sont très attachés à la tradition des devoirs après l'école. Pour 83% d'entre eux, ils sont importants dans l'acquisition des connaissances. Pourtant, seul un tiers (27%) aident systématiquement leurs enfants à les faire; 31% les aident "souvent", et 37% ne les aident que lorsqu'ils en expriment le besoin ou s'ils rencontrent des difficultés. A mesure que le niveau des classes augmente, les parents sont de moins en moins compétents pour assister leur progéniture. Seul 30% d'entre eux se sentent capables d'aider leurs enfants sur toutes les matières en collège.

 
0 commentaire - Les devoirs scolaires sont source d'inégalités - Le 03/10/2016 à 18h40
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]