Le Syrien arrêté en Allemagne retrouvé mort dans sa cellule

par euronews-fr

Jaber Al-Bakr, le réfugié syrien de 22 ans, arrêté lundi en Allemagne et soupçonné de fomenter un attentat a été retrouvé mort dans sa cellule de la prison de Leipzig. Il se serait suicidé par pendaison ce mercredi soir, d’après le ministère de la justice de Saxe. D’après les enquêteurs allemands, Jaber Al-Bakr prévoyait de faire exploser une bombe dans un aéroport de Berlin. Son projet d’attentat était suffisamment avancé pour être imminent d’après les autorités. Il avait été arrêté ce lundi à Leipzig, après une cavale de 48 heures. Il avait réussi à échapper à la police venue l’interpeller dans son logement de Chemnitz, où 1,5 kg d’explosifs – du TATP – a été retrouvé. Une arrestation rendue possible par le concours des trois Syriens chez qui il s’était réfugié. Ceux-ci l’auraient livré après avoir compris qu’il était recherché et qu’il projetait de perpétrer un attentat sur le sol allemand. Ils l’avaient alors remis à la police, l’ayant préalablement ligoté avec des câbles électriques. Selon le quotidien allemand Bild et l’agence de presse DPA, Jaber Al-bakr aurait déclaré lors de ses premiers interrogatoires que ces trois réfugiés syriens étaient au courant de ses projets d’attentat. Les autorités restent prudentes face à ces accusations, n’excluant pas un acte de vengeance. Sa mort en prison risque de créer une nouvelle polémique en Allemagne concernant la surveillance dont il faisait l’objet en détention. Avec agences.

 
0 commentaire - Le Syrien arrêté en Allemagne retrouvé mort dans sa cellule
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]