L’incroyable dérapage de Zemmour sur les terroristes

par 6MEDIAS

Il est souvent accusé de dérapage, mais cette fois Eric Zemmour a peut-être dépassé ses propres limites. Actuellement en pleine promotion de son livre "Un quinquennat pour rien" publié par Albin Michel, le polémiste a répondu aux questions du magazine Causeur. Au programme, l'Islam mais aussi les attentats, et donc le terrorisme. Mais quand on lui parle "d'esprits faibles endoctrinés", le journaliste du Figaro Magazine s'offusque. "Quelle condescendance ! Moi, je prends l'islam au sérieux, je ne le méprise pas ! Je ne pense pas que les djihadistes soient des abrutis ou des fous (...) Et je respecte des gens qui meurent pour ce en quoi ils croient - ce dont nous ne sommes plus capables" , a expliqué l'ancien chroniqueur d'"On n'est pas couché". Choqué par ces propos, l'intervieweur tente de le recadrer mais Eric Zemmour en remet une couche, en mode fataliste. "L'Histoire, c'est ainsi, des innocents meurent parce qu'ils sont dans le mauvais camp, ou au mauvais endroit au mauvais moment. Et oui, quand des gens agissent parce qu'ils pensent que des morts le leur demandent, il y a quelque chose de respectable", a-t-il ajouté avant de préciser qu'il faut selon lui les combattre les terroristes sans les mépriser. Des propos qui font sans surprise polémique sur les réseaux sociaux. Certains l'accusent de faire à sa façon l'apologie du terrorisme. "C'est dans Causeur, Zemmour a du respect pour les djihadistes du Bataclan... À vomir, non?", a tweeté le journaliste Jean-Michel Apathie.

 
188 commentaires - L’incroyable dérapage de Zemmour sur les terroristes
  • Incroyable mauvaise foi . Qui en France est pret à mettre sa vie en jeu pour défendre la liberté, la république, la laïcité, ou sa religion ?
    Vous pensez que c'est une preuve d'intelligence : peut-être avez-vous raison. Mais est-ce une preuve de courage ?
    Les terroristes sont, ou des fous, ou des criminels, ou les deux . Mais refuser de reconnaitre qu'ils sont prêts à donner leur vie pour leur délire est incroyablement de mauvaise foi.
    Sarkozi l'aurait dit , pas de problème. Mais ZEMMOUR bonne occase pour lui tomber dessus !
    Triste et lamentable époque .

  • Il a raison, mais la vérité dérange. Visiblement ce qu'il dit n'a pas été compris ou sorti du contexte, comme d'habitude.

  • Bien sûr que M.Zemmour a raison et les journalistes seraient bien inspirés de regarder si ce ne sont pas eux qui dérapent. Le Coran n'est pas un livre qu'on lit au second degré, puisqu'il a le statut d'incréé. On y rencontre le verbe tuer à 62 reprises. Si M. Apathie est si sur de lui sûr ce sujet (comme sur bien d'autres), qu'il mette au défi les Jihadistes de lui citer un verset de Coran venant encourager leurs meurtres. Daech a déjà répondu à cette interrogation en répondant dans son organe Dabiq aux propos du Pape qui étaient plutôt bienveillants:" Le Pape combat contre la réalité quand il s’efforce de présenter l’islam comme une religion de paix, alors que celui-ci enjoint aux vrais croyants de tirer l’épée du djihad. C’est même leur plus grand devoir : imposer la loi d’Allah par l’épée est une obligation fondée sur le Coran, parole de notre Seigneur. ».Plus près de nous, M.Kbibech qui n'est pas islamophobe en créant au sein du CFCM un conseil théologique pour contrer le discours des Jihadistes, reconnaît du même coup que dans l'Islam, il y a matière à radicalisation.

  • Sauf que comme d'habitude,les beaux esprits journalistiques font ressortir une phrase ,alors que le discours comporte aussi toute une partie sur le combat qu'il faut mener contre ces barbares ( ce qui ne les empêche pas d'avoir une intelligence)

  • C'est bien d'etre connu et reconnu. Monsieur, réfléchissez avant de parler. La notoriété n'autorise pas tout.

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]