VIDÉO. Griezmann offre le ballon de la victoire des Bleus au fils du policier tué à Magnanville

VIDÉO. Griezmann offre le ballon de la victoire des Bleus au fils du policier tué à Magnanville

Antoine Griezmann remet au fils du couple de policiers tués le ballon de la victoire des Bleus à Lyon le 26 juin 2016.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le jeudi 30 juin 2016 à 11h02

- Hugo, le fils du commandant de police assassiné au nom de Daesh, a assisté au match France-Irlande à Lyon le 26 juin, à l'issue duquel le héros de la rencontre a eu un très beau geste. -

Quelques jours après avoir vécu un drame effroyable, le petit Hugo a réalisé l'un de ses rêves.

Le fils aîné du policier assassiné à Magnanville (Yvelines) le 13 juin par un homme qui s'est revendiqué du groupe État islamique, a assisté au match France-Irlande (2-1), à l'issue duquel les Bleus se sont qualifiés pour les quarts de finale de l'EURO 2016. Surtout, après la rencontre, qui avait lieu le 26 juin à Lyon, le jeune garçon s'est vu offrir le ballon de la victoire par le héros du jour, Antoine Griezmann.



Dans une vidéo diffusée sur les comptes Facebook et Twitter de la police nationale, on voit l'attaquant offrir la balle au fils de Jean-Baptiste Salvaing, qui porte un maillot des Bleus floqué à son prénom, Hugo. Puis "Grizou" embrasse et étreint l'adolescent. "L'équipe de France solidaire de nos policiers", explique la police dans la légende de la vidéo. "Invité par (le ministre de l'Intérieur) Bernard Cazeneuve, le fils de notre collègue assassiné a pu réaliser un de ses rêves avec la complicité des policiers du Raid et l'amitié des joueurs de l'équipe de France. Après la victoire, Antoine Griezmann a offert le ballon du match France-Irlande au fils de Jean-Baptiste Salvaing", précise le texte.



Jean-Baptiste Salvaing, 42 ans, commandant de police, adjoint du commissariat des Mureaux (Yvelines), et sa compagne Jessica Schneider, 36 ans, agent administratif du commissariat voisin de Mantes-la-Jolie, ont été tués à coups de couteau à leur domicile de Magnanville le 13 juin au nom du groupe État islamique par Larossi Abballa, 25 ans. Ce dernier a été tué dans une intervention des policiers d'élite. Le couple avait un petit garçon, Mathieu, 3 ans, présent au moment des faits mais épargné par le terroriste. Hugo est le fils aîné de Jean-Baptiste Salvaing.
 
8 commentaires - VIDÉO. Griezmann offre le ballon de la victoire des Bleus au fils du policier tué à Magnanville
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]