VIDÉO - "Fillon en prison" : François Fillon chahuté par des manifestants à Tourcoing

VIDÉO -

François Fillon à Tourcoing le 17 février 2017.

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le vendredi 17 février 2017 à 14h18

François Fillon était attendu par un comité d'accueil hostile vendredi matin à Tourcoing. "Fillon en prison", criaient-ils.

François Fillon commence à en avoir l'habitude. Le candidat de la droite était attendu vendredi 17 février à la mairie de Tourcoing (Nord) par une vingtaine de militants hostiles qui l'ont accueilli au son des casseroles. "Fillon le pognon", scandaient-ils, brandissant des pancartes où on pouvait aussi lire : "Fillon en prison". 

Invité par le maire Les Républicains (LR) Gérald Darmanin, le prétendant à l'Elysée devait participer à une table ronde sur la sécurité, puis visiter un centre social. Mais empêtré dans le scandale du Penelopegate, il a bien du mal à mener campagne. L'ex-Premier ministre est entré dans le bâtiment par une porte latérale. 

Devant la mairie, pro et anti-Fillon se faisaient face. Sur les marches menant au hall d'accueil, une vingtaine de partisans du candidat de la droite ont réussi à se faire entendre. "Fillon, président ! Fillon, président!", criaient-ils. A quelques mètres de là, sur le parvis de l'hôtel de ville, une vingtaine de manifestants, notamment des membres des Jeunes communistes, criaient : "Fillon, rends-nous le pognon! Fillon en prison!".

Pour éviter tout incident, des CRS en petit nombre ont pris position devant les entrées principale et secondaires de la mairie.

 
463 commentaires - VIDÉO - "Fillon en prison" : François Fillon chahuté par des manifestants à Tourcoing
  • Je n'ai rien dit de spécial lors de ma première intervention , simplement que je connaissais pas le drapeau sur la photo . Et pour celà , mon intervention a été refusée . Qu'ai je fait de mal ???

  • Mais de quel droit des individus aussi minables et méprisables peuvent-ils se permettre de telles reflexions ?? qui sont-ils ?? Des gauchistes bien évidemment.
    Combien de députés, de ministres, de sénateurs sont dans le MÊME cas ? et je ne parle pas de l'autre tout a sommet de l'échèle qui se paye un coiffeur 10.000 € par mois pour lui couper les 3 poils qu'il a sur le crâne, de l'entretien de ses , puis de sa maitresse, des ses promenades payées par nos impôts
    Quelle honte de voir cela
    De plus en plus j'ai une grande HONTE d'être FRANÇAIS, né de parents et grands FRANÇAIS qui se sont battu pour que nous puissions vivre en paix

  • Mais de quel droit des individus aussi minables et méprisables peuvent-ils se permettre de telles reflexions ?? qui sont-ils ?? Des gauchistes bien évidemment.
    Combien de députés, de ministres, de sénateurs sont dans le MÊME cas ? et je ne parle pas de l'autre tout a sommet de l'échèle qui se paye un coiffeur 10.000 € par mois pour lui couper les 3 poils qu'il a sur le crâne, de l'entretien de ses , puis de sa maitresse, des ses promenades payées par nos impôts
    Quelle honte de voir cela
    De plus en plus j'ai une grande HONTE d'être FRANÇAIS, né de parents et grands FRANÇAIS qui se sont battu pour que nous puissions vivre en paix

  • le 18 02 2017 à 20 50
    ce qui ressort de cette affaire c'est que le CANARD enchaîne (et j'ai entendu les explications" vaseuses et d'une mauvaise foi sans égal) qui semblait être jusqu'à présent un journal penchant fortement à gauche mais donnant le change de temps en temps tout en restant bon enfant a pris un virage qui me semble dangereux pour son avenir et qui semble vouloir le transformer en un CANARD LAQUET .la tout est de savoir laquet de qui.?..Mais comme toujours dans ce type de situation à qui profite le crime et qui sont les gensqui tentent de se faire oublier.

    curieusement et comme par enchantement parmi les manifestants de Tourcoing figurent quelque sigles CGT ce n'est qu'un hasard ?

  • A ce train- là, les trois quarts de la classe politique et la moitié des syndicalistes vont pas tarder à aller l' y rejoindre ..

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]