Une intervenante sortie du plateau de BFMTV après des propos polémiques

Une intervenante sortie du plateau de BFMTV après des propos polémiques©BFMTV
A lire aussi

6Médias, publié le vendredi 20 janvier 2017 à 19h45

Ce vendredi 20 janvier, BFM TV avait prévu une édition spéciale pour l'investiture de Donald Trump. En plateau de nombreux intervenants avaient été appelés pour décrypter cette journée américaine.

Parmi eux, Evelyne Joslain, essayiste française sympathisante de Trump. Seul problème, elle a tenu en direct des propos polémiques notamment sur l'ex-président américain Barack Obama.
«Je remets en cause son patriotisme et sa dévotion à l'église qu'il fréquentait. Je pense qu'il était en désaccord avec lui-même sur beaucoup de choses. Je pense qu'il était plus musulman dans son cœur que chrétien. Il n'a pas voulu prononcer le terme d'islamisme radical, ça lui écorchait les lèvres. Je pense que dans son cœur, il est musulman, mais on en a terminé avec lui, Dieu merci», a-t-elle notamment déclaré sur le plateau de la chaîne d'information, rapidement interrompue par le présentateur.

La chaîne condamne fermement

Des propos publiés par le site Buzzfeed, qui a contacté la direction de la chaîne dans la foulée : Hervé Béroud, directeur général de BFMTV, a très rapidement dénoncé des « propos inacceptables » indiquant qu'Evelyne Joslain avait été sortie du plateau : « Elle nous a été recommandée par les "Republicans Overseas" puisqu'on cherchait à avoir une sensibilité pro-Trump sur le plateau. C'était une mauvaise recommandation. Pour nous ce sont des propos inacceptables sur notre antenne. On les condamne fermement », a-t-il déclaré au site internet.

 
689 commentaires - Une intervenante sortie du plateau de BFMTV après des propos polémiques
  • Les propos de cette femmes sont les plus ignobles que j'ai jamais entendus (je l'ai entendue non pas sur BFMTV mais sur France-Info). Il faut interdire d'antenne cette personne car elle donne dans l'incitation à la haine, dans la brutalité oratoire la plus sidérante et dans le n'importe-quoi le plus absolu.
    Nos droitards extrêmes vont invoquer à grands cris la liberté d'expression (ce qui venant d'eux est du plus grand comique), alors qu'il s'agit d'interdire non pas une opinion mais un délit. Vraiment, réécoutez-la ! Ce concentré de haine rageuse permet de bien saisir la mentalité atroce des gens qui ont élu trump. C'est terrifiant, terriblement malsain et glaçant !

  • tiens donc, nous ne sommes plus en démocratie adieu donc aussi à la liberté d'expression, c'est bien triste tout cela

  • Non, Guy Béart n'est pas mort !

  • Cette femme aurait même dû être envoyée directement en hôpital psychiatrique !!!

    Mais bien sûr ... Ah les "déséquilibrés" chers aux grands démocrates socialos ...
    Et pourquoi pas les camps de rééducation à la Staline pendant qu'on y est !

    Tout à fait d'accord Gabuzo06. Quand j'ai entendu cette femme dans une autre émission, je me suis dit : "elle est folle à lier !"
    La réponse à son cas est clairement psychiatrique.
    Par ailleurs, qu'une femme puisse adorer trump à ce point est plus que bizarre, quand on connaît le mépris que le Quasimodo de la Maison Blanche voue à la gent féminine !

  • Nos médias devraient etre impartiaux,faire de l'information et éviter l'intox bien pensante.

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]