Une blague de Rémi Gaillard sauve la vie d'une jeune femme

Une blague de Rémi Gaillard sauve la vie d'une jeune femme©Capture vidéo
A lire aussi

Source Non Stop Zapping, publié le mardi 18 juillet 2017 à 17h57

Depuis de nombreuses années maintenant, Rémi Gaillard est un humoriste très connu dans l'Hexagone. Sa recette du succès ? Des sketchs et caméras cachées tournés dans la rue, des mises en scène spectaculaires et surtout : une audace à toute épreuve.

Le dernier coup de Rémi Gaillard s'est déroulé à Carnon, dans l'Hérault. L'humoriste a accroché une banderole en anglais puis en espagnol en demandant aux touristes de rentrer chez eux, de façon assez cavalière. Mais la petite blague est loin d'avoir fait l'unanimité.



Et le premier en colère ce fut Yvon Bourrel, le maire de la ville. Très agacé par cette plaisanterie qui venait brusquer la sérénité estivale de Carnon, il a tweeté "Insulter par avion les touristes qui ont choisi Carnon, c'est le dernier 'COUP' de Rémi Gaillard pour faire le buzz. Navrant !" Face à cela, au lieu de courber le dos, Rémi Gaillard a remis une pièce dans la machine. En effet, l'humoriste a tenu à attirer l'attention sur un autre aspect de sa petite blague. Dans une vidéo publiée, Rémi Gaillard montre alors les coulisses de son sketch. C'est ainsi que l'on découvre que les sauveteurs en mer sont alors restés sur la plage plus longtemps que prévu, très amusés par la blague de l'humoriste. Et Rémi Gaillard tient à le dire dans sa vidéo : les sauveteurs ont ainsi pu porter secours à une jeune Parisienne, victime d'un malaise sur la plage. Sur son compte Twitter, l'humoriste a même interpellé le maire de Carnon, en rétorquant : "Oui c'est de l'humour, mais moi ce que je trouve navrant c'est les postes de secours qui ferment à 18h30 alors que les plages sont bondées". C'est ce qu'on appelle un très beau concours de circonstances.
 
0 commentaire - Une blague de Rémi Gaillard sauve la vie d'une jeune femme
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]