Une 2CV en bois circule en ville

Chargement en cours
 Michel Robillard au volant de sa 2CV en bois à Loches en Indres-et-Loire, le 23 septembre 2017

Michel Robillard au volant de sa 2CV en bois à Loches en Indres-et-Loire, le 23 septembre 2017

1/2
© AFP, GUILLAUME SOUVANT
A lire aussi

AFP, publié le samedi 23 septembre 2017 à 21h04

Une 2CV en différents bois de fruitiers a circulé samedi dans le centre-ville de Loches (Indre-et-Loire) concrétisant le projet fou de Michel Robillard, ébéniste à la retraite.  

La 2 CV, modèle mythique et prisé des collectionneurs de voitures anciennes, a défilé dans les rues de Loches dans l'après-midi à l'occasion du premier concours d'élégance auto-moto, parcourant une dizaine kilomètres.

"C'est un événement exceptionnel, la reconnaissance de cinq ans de travail qui a été réalisé sur cette 2CV", a réagi son concepteur, Michel Robillard.

"Le but c'était de la faire rouler puisque c'est une première en France. Je pense qu'aujourd'hui j'ai atteint mon but", s'est réjoui le septuagénaire dont "le rêve serait de faire rouler cette voiture au pied de la Tour Eiffel".

Ce titulaire d'un CAP de menuisier en bâtiment depuis l'âge de 14 ans, est passé des maquettes à la taille réelle en 2011. Six ans plus tard, il réalise son rêve le plus fou, une pièce unique au monde, la reproduction d'une 2 CV de 1953 équipée pour prendre la route.

L'œuvre d'art a nécessité plusieurs essences de bois de fruitiers: du poirier pour l'ossature, du pommier pour le capot, du noyer pour les ailes et le volant, du merisier pour les portes et le coffre, de l'orme galeux pour le tableau de bord. Le châssis et le moteur thermique sont en revanche ceux d'une 2CV classique. De même les jantes proviennent d'une authentique 2 CV et la voiture roule sur des pneumatiques conventionnels.

Depuis la fin des années 1990, M. Robillard élabore à la main d'étonnantes maquettes à l'échelle 1/10 toutes en bois fruitier de Touraine: 4CV, Coccinelle Volkswagen de 1949, Auburn popularisée par l'acteur américain Clark Gable, Lincoln, Bugatti Royale de 1936.

L'ébéniste espère que son véhicule "intégrera un musée en France ou à l'étranger".

 
38 commentaires - Une 2CV en bois circule en ville
  • Pour aller se faire admirer en ville la Deudeuche est sortie du bois .
    Un projet fou réalisé par ...... un artiste pour un concours d'élégance ...

    Elle est absolument magnifique... près de chez moi, un fan a transformé sa boite aux lettres en 2CV camionnette !

    Et surtout fidèle aux formes de l'original ... Superbe

  • bravo l'artiste pourvu qu'elle finisse au musée schlumf à Mulhouse entre une Bugatti royale et une voiture Voisin elle ne dépareillera pas
    encore bravo de la part d'un maquetiste

  • Une performance qui mérite le musée, Bravo !

  • bravo !!!!!
    ras le bol de toutes se voitures avec de electroniques a tout venant ...inutiles
    et les reparations hors de prix LA HONTE
    faites donc des voitures valable et plus facile a entretenir !!
    a quoi ça sert la vitesse a plus de 150 km/h ???
    STOP aux 4x4 des voitures de bobos ect ..

  • immense respect pour les artisans qui font des merveilles avec leur tête et leurs mains et qui paient plus d' impôts et de charges en tous genres que n' importe quel patron de grosse boite proportionnellement à leurs revenus
    qui sont obligés de suivre des stages payants et réguliers qui les privent d' heures de travail pour prouver qu' ils respectent des normes, règlements etc qu' on n' impose à aucun de ceux qui les ont écrites et qui ne connaissent rien du métier, et qui eux sont payés pour çà
    j' çspçre que cette merveille ira dans un musée de l' artisanat Français et ( on peut rêver ) qu' il sera payé pour çà
    pour une fois

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]