Un tweet de l'évêque de Bayonne sur Simone Veil et l'IVG fait polémique

Un tweet de l'évêque de Bayonne sur Simone Veil et l'IVG fait polémique

Mgr Marc Aillet, le 8 avril 2016 à Bayonne

A lire aussi

AFP, publié le mercredi 05 juillet 2017 à 21h22

L'évêque de Bayonne (Pyrénées-Atlantiques), Mgr Marc Aillet, connu pour son opposition farouche à l'avortement, était mercredi au coeur d'une vive polémique après avoir dit sur Twitter prier pour Simone Veil car l'avortement "c'est le mal absolu", une comparaison qu'il attribue au pape François.

"Je prie pour Simone Veil, car +l'avortement n'est pas un moindre mal, c'est le mal absolu, le meurtre d'une vie innocente+ (Pape François)", a écrit Mgr Aillet le 3 juillet.

Mercredi, jour de l'hommage national à Simone Veil aux Invalides à Paris, dont le nom est associé à la loi sur l'Interruption volontaire de grossesse (IVG) adoptée en 1974, le tweet de l'évêque a suscité colère et indignation sur les réseaux sociaux, des internautes parlant de "honte" ou de "nausée".

Contacté par l'AFP à plusieurs reprises mercredi, l'évêché de Bayonne a indiqué que Mgr Aillet était absent.

Interrogé par l'AFP, le porte-parole adjoint de la Conférence des évêques de France (CEF), Vincent Neymon, s'est voulu apaisant: "La CEF n'a pas à commenter une prise de parole d'un évêque. Cependant, Mgr Marc Aillet rappelle justement ce que l'Eglise et le pape François disent de l'avortement. +Pas un moindre mal, le meurtre d'une vie innocente+ (Pape François). Le lien de causalité entre l'avortement et Mme Simone Veil est celui de la dépénalisation. Mgr Aillet prie pour Mme Veil, il ne la condamne pas. En France, on donne à la loi une valeur supérieure à ce qu'elle est, on l'instrumentalise pour en faire une victoire d'un camp sur un autre. Mais légaliser n'est pas militer, on confond souvent les deux termes et c'est la cause de bien des divisions inutiles".

Habitué des réseaux sociaux, Mgr Aillet a déjà créé de nombreuses polémiques, comme le 12 janvier 2016 avec ce tweet: "L'Etat prétend protéger contre Daech et s'engage dans une campagne pro-IVG condamnant des innocents à la violence: illisible!". Il avait réitéré le 24 janvier de la même année: "Peut-on rester insensible devant ces 200.000 enfants à naître, littéralement broyés dans le sein de leur mère, chaque année en France? Pitié".

La ministre des Affaires sociales et de la Santé de l'époque, Marisol Touraine, avait condamné publiquement ces déclarations, jugées "insupportables, inacceptables et irresponsables".

Né au Bénin, âgé de 60 ans, ordonné prêtre en 1982, évêque de Bayonne depuis 2008, grand communicateur, sur le site internet ou Facebook du diocèse, il utilise également avec ferveur Twitter.

Mgr Aillet est issu de la Communauté Saint-Martin, dont il est resté très proche, une fraternité sacerdotale conservatrice, avec une prédilection pour les messes en rite liturgique grégorien.

 
68 commentaires - Un tweet de l'évêque de Bayonne sur Simone Veil et l'IVG fait polémique
  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]