Un samedi rouge sur les routes: les bouchons résorbés

Chargement en cours
 Des véhicules au péage de Saint-Quentin-Fallavier, dans l\

Des véhicules au péage de Saint-Quentin-Fallavier, dans l'Isère, le 8 juillet 2017

1/2
© AFP, ROMAIN LAFABREGUE
A lire aussi

AFP, publié le samedi 08 juillet 2017 à 19h24

La circulation a été dense samedi sur les routes où Bison Futé voyait rouge, avec un pic de bouchons atteint à la mi-journée avant que la circulation ne se fluidifie en fin d'après-midi pour les premiers vacanciers.

Vers 18H00, Bison Futé n'indiquait plus que quelques bouchons, notamment près de Monaco, au niveau de Toulon et autour des agglomérations grenobloise et lyonnaise.

Les premiers bouchons se sont formés le matin pour atteindre le "pic vers 12H15 avec 350 km cumulés au niveau national", selon le service public d'information routière, une situation "conforme aux prévisions" et très loin du pic de 600 km en 1975 qui avait donné naissance à... Bison Futé.

En ce début de congés scolaires, les vacanciers français se mêlaient aux Belges et Néerlandais, qui transitaient en partance vers le sud ou les différentes régions côtières du pays.

Sans surprise, l'autoroute A7 a concentré les points chauds. Bison Futé prévenait de fortes perturbations entre Lyon et Valence, demandant aux automobilistes de suivre un itinéraire alternatif dès Lyon.

De plus, un peu plus bas, "d'importantes difficultés entre Valence et Bollène" ont été aussi signalées, avec des recommandations similaires d'évitement de cette congestion via un autre itinéraire pour rattraper l'A7 dans le Vaucluse.

Sur l'A6, en direction de Lyon, d'importantes difficultés à hauteur de Mâcon sud avaient été signalées par Bison Futé qui conseillait aux automobilistes "d'éviter le secteur" quitte à rallonger le parcours d'une dizaine de kilomètres en empruntant d'autres autoroutes.

- Plusieurs accidents mortels -

L'A10 menant vers la côte atlantique a connu aussi des ralentissements et accordéons voire des blocages comme à Tours, Poitiers, Niort. Ou sur l'A11 de Paris vers Nantes à la hauteur d'Anger.

Sur l'A9 en direction de l'Espagne, le passage de Béziers et de Perpignan a été compliqué avec une circulation bloquée, comme elle l'avait été à Nîmes un peu plus tôt.

Plusieurs accidents se sont produits sur différentes autoroutes  (A7, A50, A10, A63, A64, A26, A4, A131) dont trois mortels à Cantaous dans les Hautes-Pyrénées, Tancarville en Seine-Maritime et à Salaise-sur-Sanne dans l'Isère, venant rappeler la nécessaire vigilance au volant.

Surtout qu'à la fatigue d'un long trajet s'ajoutait une météo peu arrangeante sur une large bande partant du sud-ouest à l'est: 25 départements étaient placés en alerte orange pour la canicule et des orages, annoncés avec parfois de la grêle et des rafales violentes.

Parmi eux, huit départements étaient en alerte orange canicule: Ain, Allier, Isère, Jura, Loire, Puy-de-Dôme, Rhône et Saône-et-Loire.

Les premiers orages violents, encore isolés, ont éclaté en Bourgogne et l'est du Massif central en fin d'après-midi.

Les températures maximales ont atteint dans l'après-midi 33 à 37 degrés sur les départements en vigilance orange ou jaune canicule, avec des pointes à 38 degrés sur le sud de la vallée du Rhône.

Sur les réseaux sociaux, préfectures, concessionnaires d'autoroutes, médias locaux rivalisaient d'informations sur l'état du trafic et de la météo et de conseils aux voyageurs: pause repos et dégourdissement, hydratation.

Des manifestations ont aussi perturbé la circulation: en Isère, des éleveurs ont filtré la circulation sur un itinéraire bis avec un tracteur et une remorque de foin afin d'alerter les vacanciers sur les attaques répétées du loup contre les troupeaux. 

La circulation des poids lourds sera interdite par ailleurs à la circulation sur l'ensemble du territoire, à partir 22H00 samedi jusqu'à dimanche soir.

sla-jpa/sd

 
54 commentaires - Un samedi rouge sur les routes: les bouchons résorbés
  • je vient de faire dijon clermont ferrand et retour je suis horrifié par le nombre de pl qui roule aujourd’hui surtout étranger ils se doublent pendant des kms vous déboîtes devant sans préavis ce qui entraîne ralentissement et dépassements dangereux car suivre des convoies pendant 20kms çà fatigue et énerve, pas un gendarme, par contre des radars partout des travaux sur la rcea en ne sait plus si c est 50,70,90; on nous parle de sécurité routière le ministère des transports et la sécurité routière devraient interdire la circulation des pl les jours de grand départ juste bon a pondre des textes 3 points pour croquer dans un sandwich ou se remettre du rouge a lèvre surprenants sans oublier les amandes et retrait de point, bonne soirée et bonne route

  • C 'est tous les ans la même chose, pas de quoi faire le buzz. S il y a de plus en plus de bouchons c' est la peur du flic et de tous les radars qui empêchent d' avancer de peur de se prendre une prune, les camions roulent aussi vite que les voitures on ne peut plus les doubler au risque de se faire flasher.

  • Moi je n'ai pas de problèmes de bouchons (sauf de champagne) je ne pars pas en vacance, en tout cas pas avec tous ces fous qui râlent quand il y a des bouchons, alors qu'ils le savent bien avant de partir. Il y a bien que le français moyen qui part au mois de juillet et au mois d'août, les belges et autres partent déjà en juin et aussi en septembre. Ils sont pas cons eux les belges comme dirait Coluche.

  • esti  (privé) -

    vive les pigeons quoi se font plumer sur les autoroutes je ne prend plus ce réseau pour être arnaqué, on sort quand même mais sans engraisser les VINCI et autres

  • A tout les bobos grincheux aigris du travail, si vous n'arrivez pas à vous payer des vacances correct,
    voici une liste à supprimer de votre quotidien et vous aurez des vacances de rêves !
    - cigarettes
    - canal plus / beinsport
    - internet
    - achat d'un iphone
    - acheter tout et n'importe quoi, alors que vous l'avez déjà et qui marche en plus !

    faite un petit calcul et vous verrez, on a ce qu'on mérite dans la vie... non ce n'est pas toujours la faute des autres !!!

    Ils économiseront sans doute un peu sur leur budget mais tout dépend surtout de leurs rentrées.
    Je ne fume pas,
    je n'ai pas d'IPhone,
    je n'ai pas canal +
    Je n'achète pas tout et n'importe quoi
    je compte, mais pourtant c'est dur !

    Tout à fait d'accord avec votre commentaire. Quand à vous Raiponce, il faut vivre avec ses moyens comme le faisaient nos parents et nos grands parents qui eux vivaient avec ce qu'ils avaient et sans jamais râler !!!

    génial en ces temps de macronisme aïgu : même pas besoin de compter sur une augmentation de salaire hautement justifiée... suffit de pas fumer de pas acheter... sauf que ce ne sont pas les bobos aigris qui ne peuvent se payer des vacances...ce sont les travailleurs de base, pas bobos, juste d'honnêtes travailleurs ....

  • [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]