Un nationaliste qui voulait tuer Emmanuel Macron mis en examen

Un nationaliste qui voulait tuer Emmanuel Macron mis en examen©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le lundi 03 juillet 2017 à 10h15

Le président de la République a échappé à un attentat lors du défilé du 14 juillet. Selon RMC, un Francilien de 23 ans a été mis en examen samedi 1er juillet.

Il se présente comme "un nationaliste".

Le jeune homme habitant Argenteuil (Val-d'Oise) et proche de l'idéologie d'extrême droite a été arrêté grâce à un signalement sur le site internet-signalement.gouv.fr. Il avait écrit qu'il cherchait à acheter une arme de type kalachnikov pour commettre un attentat. Les policiers l'ont interpellé mercredi 28 juin à son domicile. Le chômeur de 23 ans a refusé d'obtempérer, menaçant les forces de l'ordre avec un couteau de cuisine, selon les informations de RMC.

La perquisition a permis de retrouver deux armes blanches dans la voiture de cet homme instable psychologiquement. En garde à vue, il a, toujours d'après RMC, avoué avoir voulu tuer Emmanuel Macron lors du défilé sur les Champs-Élysées. Se décrivant comme "un nationaliste", il voulait aussi s'en prendre "aux noirs, aux arabes, aux juifs ou aux homosexuels". Il avait déjà été condamné en 2016 pour apologie du terrorisme. Il a été mis en examen samedi pour entreprise individuelle terroriste.

 
208 commentaires - Un nationaliste qui voulait tuer Emmanuel Macron mis en examen
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]