Un homme arrêté devant la résidence secondaire des Macron

Un homme arrêté devant la résidence secondaire des Macron©Panoramic
A lire aussi

6Medias, publié le jeudi 12 octobre 2017 à 19h27

Le magazine Le Point révèle cette semaine qu'un homme a été arrêté dimanche 8 octobre devant La Lanterne, résidence secondaire d'Emmanuel Macron, située dans les Yvelines.

L'individu, Wissem W., né en Syrie, a été interpellé alors qu'il photographiait la résidence secondaire des présidents français. Dans la mémoire de son appareil photo ont également été retrouvées des clichés de plusieurs gares parisiennes ainsi que de l'Assemblée nationale révèle Le Point. Le magazine précise que l'individu, placé en garde à vue, détient une carte de résident français.

Les explications de Wissem W. n'ayant pas convaincu les enquêteurs, l'homme "fait désormais l'objet d'un suivi judiciaire".



Cette affaire est prise très au sérieux par l'entourage d'Emmanuel Macron, qui a déjà reçu un bon nombre de menaces. Le chef de l'État vient d'ailleurs de doubler les effectifs de sécurité autour de lui. RTL révélait lundi qu'une cinquantaine de fonctionnaires supplémentaires allaient venir renforcer les 77 hommes assurant déjà la sécurité du président.

 
301 commentaires - Un homme arrêté devant la résidence secondaire des Macron
  • encore de la com ou la réalité

  • il venait le remercier ...

  • Les politiciens ont créé une caste pour eux-mêmes : la caste élitiste et narcissique des "protégés".
    Avec des voitures blindées, une protection personnalisée et un personnel pléthorique qui s’occupe de la sécurité et prête attention aux détails.
    Ce sont là des symboles du pouvoir. Symboles de délimitation et de distance. Symbole du mépris...

    La caste des "sans-protection", elle, va diligemment au travail et, en chemin, dans les stations de métro, elle est poussée dans les escaliers et massacrée. Les personnes sans protection font la queue aux supermarchés et se font poignarder. Les filles des sans-protection sont harcelées, tripotées et violées, les fils des non-protégés sont rackettés, battus et humiliés.
    Les non-protégés se baladent sur des zones piétonnes avec leurs familles et sont fauchés par des terroristes au volant de véhicules et de camions.
    C’est une guerre contre ses propres compatriotes...

    Ces crimes commis contre les Français non protégés ne peuvent se produire qu’avec la complicité des "protégés", d’où la nécessité de changer ces lâches de la vie politique française, pour protéger nos compatriotes...

    avatar
    Oyonas  (privé) -

    Bonjour Pat, vous vous rendez compte ? si nos dirigeants avaient à subir le sort du peuple , dont ces deux jeunes filles sacrifiées à l'autel la bonne entente cordiale ?
    Une paille au regard de ces chefs qui pensent à leur bien être en priorité , puisque nous les jugeons indispensables à leur yeux !
    Il y a des moments où il faut transformer l'amertume en un humour , macabre , mais humour !
    Bonne journée à Vous . /M

    E-t pourquoi la vie ne cause jamais de son ami de cal vie pourtant disparu lui aussi ?

  • avatar
    LG702539  (privé) -

    sans importance! ! ! !

  • la précédente réaction n'a pas plu à ....! et bien peu importe , nous citoyens ,nous en croisons tous les jours de drôles individus et nous les subissons ,vols- agressions , squats et pour autant , que font les autorités pour faire cesser cela ! Rien mais alors rien de rien et pour eux voilà toute une histoire pour un touriste qui a pris une photo souvenir , mais ou va t-on

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]