Un directeur d'école maternelle soupçonné d'attouchements sexuels

Un directeur d'école maternelle soupçonné d'attouchements sexuels©Panoramic
A lire aussi

6Médias, publié le vendredi 11 novembre 2016 à 15h42

L'individu, qui exerce également la fonction de professeur, aurait agressé plusieurs élèves dans une école de Cornier, en Haute-Savoie, rapporte le Dauphiné Libéré.

La petite ville de Cornier, en Haute-Savoie, est sous le choc. Un directeur d'école de cette commune de 1 200 âmes a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire, soupçonné de s'être livré à des attouchements sur de très jeunes enfants. Une information judiciaire pour "agression sexuelle sur mineur de 15 ans" a été ouverte jeudi 10 novembre par le parquet de Bonneville à l'encontre de cet individu qui exerce également la fonction de professeur. Les parents d'élèves ont été convoqués le même jour par l'inspecteur de l'Éducation nationale adjoint et l'inspecteur de la circonscription pour être alertés.

"Il y a encore pas mal d'investigations à faire"

D'après le Dauphiné Libéré, l'inspecteur d'académie de la Haute-Savoie a "suspendu le professeur par mesure conservatoire" dès qu'il a eu connaissance des faits, soit le lundi 7 novembre au matin. L'enquête pourrait prendre du temps puisque "tous les enfants susceptibles d'être concernés n'ont pas été entendus", a déclaré le procureur de la République de Bonneville, Patrice Guigon, rapportant qu'"il y a encore pas mal d'investigations à faire". L'enseignant a été appréhendé mardi 8 novembre et placé en garde à vue, après la plainte d'un parent d'élève de petite section.

 
63 commentaires - Un directeur d'école maternelle soupçonné d'attouchements sexuels
  • C'est la 3eme affaire en 3 jours! en plus avec des enfants mineurs et en maternelle pour ce directeur !
    Et l'on s'étonne que certains gosses ne veulent plus aller à l'école ?
    cet homme avait déjà été condamné deux fois ! et rien ne mit dans son casier judiciaire !????
    Là, il y a bien eu négligence et faute professionnelle que rien ne soit indiqué dans son casier judiciaire !
    Par contre, il va falloir trouver les coupables !!! Car certains n'ont pas fait leur travail !

    Pauvres gosses qui tombent dans les pattes de ces dégénérés !!!

    Gheisha

  • moi je dis SCANDALE de plus à l'éducation nationale , ici l'article est dans faits divers, vous trouvez cela normal, non , ça devrait étre la une de toutes les télès et radios, mais là non, on ne touche pas à l'éducation nationale , mére patrie, n'est ce pas me najat, on ne fait pas de commentaires, laissons faire la justice de notre pays ???

    Et Barbarin il en a fait des commentaires??

    " adjir " ne sait pas que dans l'affaire dite faussement de Barbarin, qui nous a occupé pendant plus d'un mois avec noms adresses et force détails, il a été évoqué un cas vieux de trente cinq ans dont la plainte n'a été portée que trente ans après les faits, que Barbarin n'était en place que depuis à peine dix ans et qu'il a été reconnu par la justice que ce prélat était totalement en dehors du problème. Cette "affaire" n'avait pour but que de salir l’Église de Lyon !
    Pendant ce temps notre ministre de l'éducation dans un communiqué laconique passé en dernière page des médiats annonçait le "règlement" de 300 cas récents dans son institution. Bizarrement cela n'a pas fait la une et n'a occupé qu' une petite journée; aucun nom, aucune adresse, aucun supérieur suspecté de négligence !

  • si ces faits sont prouvés , pas de pitié au trou et révocation immédiatement sur ces faits de plus sur des enfants il faut être très dur dans les condamnations .

  • il faut faire passer des tests avant de les embaucher

    Au séminaire aussi

    " adjir " nous fait une fixation qui reflète son manque de connaissance des sujets qu'il traite, ajouté à une partialité affichée !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]