"Un coût mais aussi une énorme chance" : la maire d'Albertville ne regrette pas d'avoir accueilli les Jeux olympiques en 1992

"Un coût mais aussi une énorme chance" : la maire d'Albertville ne regrette pas d'avoir accueilli les Jeux olympiques en 1992©LUDOVIC MARIN / AFP
A lire aussi

franceinfo, publié le jeudi 14 septembre 2017 à 13h29

Le Comité international olympique a officialisé, mercredi, l'attribution des Jeux olympiques de 2024 à Paris. Martine Berthet, maire LR d'Albertville (Savoie), où se sont tenus les Jeux olympiques d'hiver de 1992, a évalué jeudi 14 septembre sur franceinfo les apports et les coûts engendrés par l'organisation d'un tel événement. franceinfo : Que reste-t-il aujourd'hui des JO à Albertville ?

Martine Berthet : À Albertville-même, il reste la halle olympique, qui a été rénovée et agrandie très récemment. C'est une installation qui fonctionne très bien sur le plan sportif, économique et culturel. Nous avons notre théâtre, l'un des plus beaux théâtres modernes de France, qui est aussi en très bon état. Mais il y a aussi les installations qui sont restées dans les…

Lire la suite sur Franceinfo

 
4 commentaires - "Un coût mais aussi une énorme chance" : la maire d'Albertville ne regrette pas d'avoir accueilli les Jeux olympiques en 1992
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]