18/02/2014 à 11:10

Tuerie de Chevaline : un suspect placé en garde à vue

Un suspect a été interpellé et placé en garde à vue dans le cadre de l'enquête sur la tuerie de Chevaline.

Photographe : PHILIPPE DESMAZES, AFP :: Un bouquet de roses et une voiture de gendarmerie sur les lieux de la tuerie de Chevaline, le 8 septembre 2012. photo : PHILIPPE DESMAZES, AFP
augmenter la taille du texte diminuer la taille du texte

Un homme de 48 ans, vivant en Haute-Savoie, a été interpellé et placé en garde à vue mardi par les gendarmes dans le cadre de l'enquête sur le quadruple meurtre de Chevaline en 2012.

"Cette interpellation, qui ne restera peut-être pas unique, est le fruit des témoignages recueillis notamment après la diffusion le 4 novembre 2013 du portrait robot d'un motard vu à proximité de la scène ce crime et recherché activement par les enquêteurs", a déclaré le procureur de la République à Annecy, Eric Maillaud.

Le 5 septembre 2012, Saad al-Hilli, 50 ans, ingénieur britannique d'origine irakienne travaillant dans le secteur de l'aéronautique au Royaume-Uni, sa femme de 47 ans, et sa belle-mère de 74 ans, avaient été exécutés de plusieurs balles dans leur voiture, sur une petite route forestière proche de Chevaline.

Un cycliste français - considéré par les enquêteurs comme une victime collatérale - avait également été tué. L'une des fillettes du couple al-Hilli avait été grièvement blessée tandis que la seconde, cachée sous la jupe de sa mère, s'en était miraculeusement sortie indemne.

 

les réactions à l'article archivé

voir mon journal de réactions aide
baromètres

politique

 CSA  BFM  Orange  Le Figaro

liens commerciaux

médiathèque
diaporamas photos vidéos AFP
sports
Nadal, atterrissage réussi