Trafic sur les routes : circulation fluide pour le premier week-end de juillet, sauf en Île-de-France

Trafic sur les routes : circulation fluide pour le premier week-end de juillet, sauf en Île-de-France

Un péage sur l'autoroute A43 entre Chambéry et Albertville, le 4 février 2017 (illustration)

A lire aussi

Orange avec AFP, publié le samedi 01 juillet 2017 à 10h10

Le premier week-end de juillet s'annonce plutôt agréable sur les routes de France, avant le lancement officiel des vacances scolaires, selon les prévisions de Bison Futé.

En ce début de saison estivale, les vacanciers ne devraient pas rencontrer de difficultés majeures en direction des stations balnéaires.

Bison Futé anticipe un trafic fluide sur l'ensemble du pays pour les deux journées à venir. Seule la région parisienne et Auvergne-Rhône-Alpes sont classées orange dans le sens des départs samedi.



Pour samedi, Bison Futé conseille aux automobilistes de ne pas emprunter l'autoroute A7 entre Lyon et Orange, de 9 heures à 14 heures. L'organisme rappelle par ailleurs que l'accès à l'Italie par le tunnel du Mont-Blanc (N205) risque d'être dense entre 11 heures et 18 heures. Pour dimanche, la seule consigne est d'éviter de regagner les grandes agglomérations entre 16 heures et 20 heures (de 15 heures à 22 heures pour l'île-de-France).



Bison Futé, l'indien malin des routes de France, a fêté vendredi son 41e anniversaire. Le service public de prévision du trafic routier avait en effet vu le jour le 30 juin 1976, un an après un été cauchemardesque durant lequel les conducteurs avaient connu des embouteillages record. Derrière Bison Futé se cache le Centre national d'information routière, un organisme interministériel qui gère l'ensemble du réseau routier de France.
 
2 commentaires - Trafic sur les routes : circulation fluide pour le premier week-end de juillet, sauf en Île-de-France
  • il me semblait avoir entendu dire, soit ici, soit dans le Canard Enchaîné, il y a quelques Mois,
    que l'état envisageait de supprimer ''Bison Fûté'' ??

  • tu m'étonnes ; de moins en moins de citoyens peuvent partir en vacances. Il faut de la place pour les grosses voitures qui roulent vite et polluent un max ! On ne va pas revenir à 1936 quand les ouvriers envahissaient les plages ! non mais des fois !

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]